La performance energetique a l’heure du logiciel web

Le SaaS ne se limite plus aux CRM, visioconférence ou logiciels coopératifs. Avec Energiency, toute jeune pousse rennaise, le logiciel en tant que service investit, depuis près d'un an, dans la performance énergétique industrielle.

Deux accords internationaux majeurs conclus en 2015 guideront les futurs modèles de développement énergétique dans tous les secteurs, y compris l'industrie. Lors de l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2015, les dirigeants mondiaux ont adopté 17 objectifs de développement durable afin de mobiliser les efforts pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et lutter contre le changement climatique d'ici 2030. 

L'objectif 7 vise précisément à fournir une énergie propre et abordable à tous et les services énergétiques seront importants pour la réalisation de tous les objectifs. En décembre 2015, la 21e session de la Conférence des Parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques a établi l'Accord de Paris pour relever le défi urgent du changement climatique mondial. Un total de 160 contributions nationales déterminées (INDC), reflétant 187 pays (l'UE a soumis une INDC pour ses 28 États membres), constitue la base de l'Accord de Paris qui présente des plans et des objectifs concrets pour l'atténuation du changement climatique et des mesures d'adaptation d'ici 2030. L'efficacité énergétique est l'une des options clés incluses dans les plans de nombreux pays.

Globalement, le secteur industriel est responsable d'environ un quart de la consommation totale d'énergie et, dans de nombreux pays, il est concentré dans un petit nombre d'installations industrielles, ce qui rend relativement facile l'identification des grandes entreprises consommatrices d'énergie. Par conséquent, l'amélioration de l'efficacité énergétique dans le secteur industriel est une priorité dans de nombreux pays. Les investissements visant à améliorer l'efficacité énergétique dans l'industrie peuvent se traduire par d'importantes économies d'énergie, une productivité accrue et une réduction de la pollution environnementale. Toutefois, dans de nombreux cas, des obstacles d'ordre informationnel, financier et réglementaire continuent d'empêcher les entreprises de tirer pleinement parti des possibilités qu'offre l'amélioration de l'efficacité énergétique. Un large éventail de politiques et de programmes peuvent être adoptés pour aider à surmonter ces obstacles.

Le partage des meilleures pratiques, en particulier des diverses approches en matière d'élaboration des politiques et de réussite, peut aider les pays à accélérer l'amélioration de l'efficacité énergétique, et les pays sont intéressés à tirer des enseignements des expériences internationales dans ces domaines. Cet ouvrage a pour but d'aider les pays à élaborer des politiques d'efficacité énergétique dans l'industrie en partageant leurs expériences internationales. Il explique les conditions préalables à une mise en œuvre réussie des politiques et des programmes tout en donnant des exemples concrets. L'objectif global est de stimuler les actions conjointes des entreprises, des gouvernements et de la société civile pour aider à atteindre l'objectif de SE4All de doubler le taux global d'amélioration de l'efficacité énergétique d'ici 2030.

Opportunités Digitales a l'intention de publier et de mettre à la disposition des intervenants des publications sur les pratiques exemplaires en matière d'efficacité énergétique de divers partenaires (notamment en matière d'hébergement internet), et cette publication qui explore les pratiques exemplaires internationales en vue d'améliorer l'efficacité énergétique dans le secteur industriel fait partie de ce plan.

opportunites-digitales.com