Qu’est-ce que le Torrenting ? 4 Choses à Savoir sur le P2P

Article mis à jour le

Vous avez probablement entendu parler du piratage sur Internet et de la violation du droit d’auteur, dû principalement au téléchargement illégal et notamment au “torrenting”.

Mais en quoi consiste le torrenting exactement ? Et comment cela fonctionne-t-il ? Dans cet article, nous verrons en détail ce qu’est le torrenting, les risques qui y sont associés ainsi que la façon de s’y prendre pour vous lancer vous-même dans le téléchargement de fichiers.

Avant de commencer, il faut bien comprendre le torrenting est une sorte de partage de fichiers et n’est pas intrinsèquement illégal. Cependant, la plupart des fichiers que vous trouvez sur les sites de torrent sont du matériel protégé par le droit d’auteur et dont le téléchargement n’est pas autorisé. Si vous téléchargez un film, un livre ou un jeu, vous enfreignez la loi. A vous donc de savoir si vous voulez prendre le risque et de vous informez un maximum sur les conséquences possibles.

Comment fonctionne le Torrenting

Lorsque vous téléchargez sur Internet, vous cliquez généralement sur un bouton de téléchargement et les fichiers arrivent directement sur votre ordinateur. Le Torrenting fonctionne différemment : plutôt que de prendre un fichier d’un seul serveur et de le télécharger en une seule fois, un torrent (aussi appelé « tracker ») va briser le gros fichier et le couper en petits morceaux, appelés « paquets ».

Ces paquets sont sur un serveur dans leur intégralité (appelé le « seeder »), mais sont également partagés sur un réseau d’ordinateurs qui téléchargent également le même fichier que vous. Ces « pairs » (ou « leechers » en langage torrent) ont tous des parties légèrement différentes du même fichier. Le fichier torrent que vous avez téléchargé garde la trace de qui a quel paquet et alterne les sources depuis lesquels vous téléchargez.

Téléchargement à partir d'un serveur unique VS P2P

Chaque leecher agit comme un mini-serveur. Cela réduit considérablement la charge globale du réseau et le rend très intéressant pour ceux qui utilisent une bande passante limitée. L’inconvénient est que pendant que vous téléchargez, vous uploadez aussi, ce qui augmente la charge sur votre connexion Internet.

Par conséquent, le processus de téléchargement en torrent est en moyenne plus lent qu’avec un téléchargement direct. Il est généralement beaucoup plus lent au début et commence à s’accélérer au fur et à mesure que vous avancez. Ceci est dû au fait que votre vitesse de téléchargement et votre vitesse d’upload sont liées dans une certaine mesure : plus vous pouvez contribuer au torrent, plus vous pouvez absorber en retour.

Un autre facteur qui ralentit le torrent est le fait que la connexion de téléchargement est généralement beaucoup moins stable. Attendez-vous donc à voir plus d’interruptions que ce à quoi vous êtes habitué avec les téléchargements directs. Si vous êtes sur une connexion très rapide, la différence est négligeable, mais les gens avec des connexions plus lentes perdront plus facilement patience en voyant les ralentissements constants et les téléchargements à l’arrêt.

Les risques du Torrenting

Il y a très peu de risques associés au processus de torrenting : puisque vous le téléchargez à partir d’un réseau P2P, les chances qu’un virus informatique s’attaque aux torrents sont plus faibles qu’avec les téléchargements normaux. La communauté torrenting aide également à cela, car la plupart des gens laisseront des commentaires en dessous d’un torrent vous disant s’il est bon ou mauvais.

Lire : Comment controurner Hadopi ? Nos meilleurs VPN pour telecharger sans risque

Il vaut quand même la peine de faire attention aux trolls qui mettent en place des fichiers remplis de virus et de se rappeler que lorsque quelque chose semble trop beau pour être vrai, c’est généralement le cas. Il est préférable de rester loin des uploadeurs que vous ne connaissez pas, tout comme des torrents qui n’ont pas de commentaires, ou vous vous exposerez grandement à un risque de virus.

Torrenting et violation du droit d’auteur

Comme nous l’avons déjà dit, le téléchargement de matériel protégé par le droit d’auteur est illégal et la menace d’être poursuivi en justice est probablement le plus grand risque attaché à cette pratique. Les activistes antipiratage prétendent que la violation du droit d’auteur (la plupart du temps par le biais de torrents) coûte 200 milliards d’euros par an à l’économie américaine et ils ne le prennent pas à la légère.

L’exactitude de ce chiffre est contestée, mais la répression de la violation du droit d’auteur est clairement une réalité. Plusieurs pays ont fermé complètement l’accès à des sites de partage de fichiers comme The Pirate Bay et Kickass Torrents, tandis que certains "torrenteurs" ont été poursuivis pour téléchargement illégal de films. Pas de panique toutefois, ces poursuites n’aboutissent en général qu’à des amendes.

Fonctionnement d'un VPN

La meilleure façon d’éviter les problèmes est d’utiliser un VPN pour masquer votre empreinte numérique. Nous avons compilé une liste des meilleurs VPN, mais si vous décidez d’en utiliser un autre, sachez que tous les VPN ne sont pas égaux à cet égard.

Vous avez besoin d’un VPN qui cache vos téléchargements et téléversements, pas seulement les sites que vous visitez, et de préférence équipé d’une fonction Killswitch, de sorte que vous ne vous retrouvez pas à télécharger à travers une connexion ouverte lorsque le VPN cesse de fonctionner. Le masquage des DNS est aussi un bonus pratique.

Schéma fuite DNS

Premiers pas avec le Torrenting

Tout d’abord, nous ne vous recommandons vraiment pas de commencer sans un VPN adapté au torrenting, surtout si vous vivez en Europe ou en Amérique du Nord. Avant de trouver des torrents, vous aurez besoin d’un programme spécial pour vous connecter à des seeders et des leechers, ce qu’on appelle communément un « client ». Le choix est vaste, mais µTorrent, Transmission et BitTorrent sont les plus populaires, le dernier étant notre préféré pour sa simplicité d’interface.

µTorrent version mobile et ordinateur

µTorrent pour smartphone et ordinateur

Avec n’importe lequel d’entre eux installé et votre VPN en marche, vous pouvez maintenant aller sur Internet et trouver un site torrenting. Deux des plus grands sites sont The Pirate Bay et Kickass Torrents, mais comme ils changent souvent de domaine, vous feriez mieux de les chercher vous-même dans Google (ils jouent souvent au chat et à la souris avec les organismes d’application de la loi partout dans le monde).

PirateBay offre le plus de choix et est assez facile à utiliser. En bonus, sa section commentaire a généralement de nombreux avis sur le torrent que vous voulez, c’est donc un bon point de départ pour les débutants. Entrez simplement ce que vous cherchez dans la bar de recherche et vous accéderez une liste de résultats.

piratebay

Vous voudrez trouver un torrent « sain », un torrent qui a beaucoup de seeders et de leechers, mais qui n’est pas trop déséquilibré non plus. En règle générale, trois leechers par seeder est une bonne base.

Lisez les commentaires très rapidement pour vous assurer que vous n’avez pas affaire à un hoax, mais rappelez-vous que c’est toujours l’Internet et que les trolls abondent. Une fois que vous êtes satisfait, cliquez sur « obtenir ce torrent » et c’est parti. PirateBay utilise des liens magnétiques, donc après avoir cliqué, vous n’avez plus qu’à attendre, mais si vous optez pour Kickass Torrents, vous devrez trouver le fichier torrent téléchargé et l’ouvrir manuellement.

Conclusion

Rappelez-vous que si le partage de fichiers est légal, la violation du droit d’auteur ne l’est pas. Utilisez toujours un VPN comme ExpressVPN pour vous évitez tout risque d’être rattrapé par la loi. Enfin, soyez très prudents avec les fichiers que vous téléchargez, car les plateformes de torrent regorgent de virus.

Approfondir sur ce sujet :

Noter cet article
N'hésitez pas à partager votre avis !

Laissez un avis

opportunites-digitales.com