Comparaison des Principaux Services d’Équilibrage de Charge : Alibaba Cloud, AWS, Azure, Google Cloud, IBM

Mis à jour le

La popularité des serveurs cloud a augmenté ces dernières années en raison de l'utilisation intensive que nous faisons d'Internet et des différentes menaces ayant pu émerger. Des gros poids lourds déjà bien établis dans cette industrie, aux start-ups, tout le monde veut pénétrer cette industrie compétitive. Selon cette étude, environ 94% des entreprises utilisaient en 2019 au moins un service de cloud computing.

Les entreprises déplaçant leur infrastructure sur le cloud à vitesse grand V, le besoin de solutions de répartition de charge sur le cloud (le fameux load balancing en anglais) se fait sentir pour faire face aux pics de trafic et aux besoins en ressources toujours plus élevés. Grace à ces solutions, elles peuvent rapidement s'adapter automatiquement au niveau de la demande en ressources. Ces solutions qui sont maintenant démocratisées jouent un rôle crucial dans l'équilibrage des performances du système, en répartissant uniformément la charge de travail dynamique sur plusieurs serveurs.

Les principaux fournisseurs de cloud computing comme Alibaba Cloud, Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure, Google Cloud et IBM sont en tête du marché des solutions de répartition de charge dans le nuage.

Si vous vous demandez quelle solution choisir pour votre entreprise ou serveur, nous vous présentons ici les principaux services et leurs caractéristiques.

AWS

AWS

L'équilibrage de charge élastique (ELB) d'Amazon peut être utilisé pour répartir le trafic sur plusieurs instances EC2. Le service est élastique (c'est-à-dire modifiable) et entièrement géré, ce qui signifie qu'il peut s'adapter automatiquement à la demande.

Il existe 3 types d'équilibreurs de charge disponibles chez AWS.

L'équilibreur de charge classique (CLB), fonctionne à la fois sur les niveaux de demande et de connexion pour le routage de la couche 4 (TCP/IP) et de la couche 7 (HTTP). Il est idéal pour les instances EC2 classiques.

L'application « Load Balancer » (ALB) fonctionne uniquement au niveau de la demande. Elle est conçue pour supporter la charge de travail des applications modernes telles que les applications conteneurisées, le trafic HTTP/2 et les sockets web.

Le « Network Load Balancer » (NLB) fonctionne au niveau de la quatrième couche du modèle d'interconnexion des systèmes ouverts (OSI). Il est capable de traiter des millions de requêtes par seconde.

La tarification chez Amazon est basée sur le nombre d'équilibreurs de charge déployés et les données traitées par heure.

AWS fournit également des outils d'équilibrage de charge tiers comme « Kemp LoadMaster » et « Barracuda Load Balancer » dans son « Marketplace » pour plus de contrôle. Il existe également un équilibrage de charge basé sur le DNS qui est proposé par le « cloud domain name system » Route 53 qui fournit divers services de routage et d'équilibrage de charge. Route 53 est également utile pour les contrôles médicaux pour envoyer des notifications par le biais de Cloud Watch.

Google Cloud

googlecloud

Le « Google Cloud Load Balancer » (GCLB) fournit un équilibrage de charge côté serveur pour distribuer le trafic entrant à plusieurs instances de machines virtuelles. Il permet aux utilisateurs de faire fonctionner des applications dans n'importe quelle région du monde et de faire évoluer les besoins avec très peu de configuration. Il peut charger de 0 à 1 million de requêtes par seconde sans préchauffage.

Il existe 3 types de déploiement de services d'équilibrage de charge dans le service Google : Global, Réseau et Interne. 

L'équilibrage de charge global prend en charge le trafic HTTP(S) pour les applications web modernes. Le trafic est distribué dans la région la plus proche de l'utilisateur lançant la requête, à condition que cette région dispose de la capacité nécessaire.

La répartition de charge réseau dirige le trafic entre les instances de machines virtuelles de la même région via un réseau VPC. Tout trafic TCP et UDP peut être équilibré en fonction de la source, du port de destination et du protocole afin que le trafic d'une même connexion atteigne le même serveur.

L'équilibrage de charge interne est un équilibreur de charge régional qui répartit le trafic interne entre un ensemble d'instances back-end sans nécessiter d'adresse IP publique.

La fonction de bilan de santé est configurée dans le moteur de calcul de l'interface utilisateur. Vous pouvez envoyer des alertes et des notifications relatives à la santé sur des groupes d'instances sans l'équilibreur de charge lui-même.

La tarification du service GCLB est basée sur la quantité de données traitées.

Microsoft Azure

microsoft_azure

Il existe aussi 3 types d'équilibreurs de charge chez Microsoft : Équilibreur de charge Azur, Équilibreur de charge interne et Gestionnaire de trafic. Les différents équilibreurs de charge garantissent que le trafic est envoyé vers des nœuds sains.

L' « Azure Load Balancer » de Microsoft offre une échelle de niveau supérieur avec un équilibrage de charge de couche 4 sur plusieurs machines virtuelles.

L'équilibreur de charge interne dispose d'un IP virtuel interne. Cela signifie que les utilisateurs peuvent appliquer un équilibrage de charge interne pour les machines virtuelles qui ne sont connectées qu'à un service de nuage Azure interne ou à un réseau virtuel.

La tarification dépend du nombre de requêtes DNS reçues.

Azure offre également des fonctions de bilan de santé qui peuvent être réalisées en interrogeant périodiquement un point d'extrémité HTTP. Il fournit également des outils tiers d'équilibrage de charge qui sont disponibles sur le « Azure Marketplace ».

Alibaba

alibaba-cloud

Le « Cloud Server Load Balancer » d'Alibaba redirige le trafic entrant entre différentes instances pour équilibrer et améliorer les capacités de service des applications. Il peut traiter jusqu'à plusieurs millions de demandes en même temps et répondre rapidement aux besoins lors de demandes de ressources importantes. Cela permet d'éviter les interruptions de service.

Il vérifie la disponibilité du service des instances ECS en effectuant des contrôles de santé. Dans le cas d'instances qui mal fonctionnent, il les supprime automatiquement pour éviter un point de défaillance unique. Vous pouvez également réduire la fréquence des contrôles de santé en augmentant l'intervalle de temps ou en remplaçant un contrôle de santé de niveau 7 par un contrôle de niveau 4 en fonction de l'état du service.

Le SLB Alibaba fournit également un routage basé sur des URL qui permet aux utilisateurs de rediriger le trafic entrant vers le serveur dorsal, en fonction des URL. Cela permet de configurer le SLB sur différentes zones, de sorte que même si la communication vers une zone est interrompue, le SLB dirige automatiquement le trafic vers la zone 2 qui elle fonctionne normalement.

Une autre fonction importante est la tolérance aux catastrophes interrégionales par le biais du « Global Traffic Manager » (GTM), qui permet de configurer des instances dans différentes régions et d'ajouter des instances ECS dans diverses zones des régions en même temps que le service DNS. Le service DNS peut résoudre des noms de domaine, ajouter des adresses IP de différentes régions à différents pools d'adresses de l'équilibreur de charge du serveur et effectuer des contrôles de santé. 

Ainsi, si une région devient indisponible, cela arrêtera automatiquement la résolution des noms de domaine pour cette région indisponible.

Le prix chez Alibaba est calculé en fonction de la durée de location de l'équilibreur de charge et du trafic réseau.

IBM

ibm-cloud

L' « IBM Cloud Load Balancer » répartit la charge du trafic sur plusieurs instances de serveurs d'applications pour améliorer le temps de fonctionnement et la mise à l'échelle des applications avec un minimum de perturbations.

En cas d'interruption d'une zone entière, les applications fonctionnent sans aucun problème puisque les instances de l'équilibreur de charge sont réparties sur plusieurs zones de la même région. Cela renforce la sécurité et la disponibilité de toute application dans le nuage IBM.

Il offre plusieurs options d'équilibrage de charge au choix.

IBM prend en charge le « Multi-Zone Region » (MZR), ce qui signifie que les nœuds d'équilibrage de charge sont instanciés dans deux centres de données différents. En cas d'interruption de la communication du centre de données, l'équilibreur de charge continuera à fonctionner, car l'autre nœud fait partie d'un centre de données différent.

L'équilibreur de charge permet des contrôles périodiques pour vérifier la santé des ports dans l'arrière-plan et répartir le trafic en conséquence. L'état de santé des ports est surveillé en permanence jusqu'à ce qu'il passe avec succès deux tentatives consécutives de contrôle, la couche 4 pour les ports TCP et la couche 7 pour les ports HTTP.

La tarification chez IBM est basée sur les heures d'utilisation du service, les données traitées et la bande passante publique sortante en fonction de la région géographique.

En espérant que cet article vous ait permis de mieux comprendre l’intérêt de la technologie de répartition de charge et de faire un choix avisé pour votre infrastructure dans le nuage.

Rendez-vous sur cette page pour retrouver notre sélection des meilleurs plans d'hébergement cloud du moment.

Mis à jour le

Damien Tremblay

Damien est un passionné du digital avec une préférence pour les sujets qui touchent au développement web, au référencement ou SEO et à la publicité sur les réseaux sociaux. Avec plus de 15 années d'expérience dans le domaine, il a dirigé une agence de développement de sites web et collaboré avec de nombreux client de type PME ou grands comptes sur 3 continents différents. C'est le vétéran de l'équipe chez Opportunités Digitales !

opportunites-digitales.com