Hébergement web : les chiffres clés d’un marché en pleine croissance

Hébergement web : les chiffres clés d’un marché en pleine croissance

chiffres du marché de l'hébergement web

Depuis la mise en ligne du premier site web en 1990 par Berners-Lee, Internet a rapidement tissé sa toile dans le monde entier. Il est d’ailleurs estimé qu’il a fallu 75 ans au téléphone pour atteindre ses 50 premiers millions d’utilisateurs, 13 ans pour la télévision, et seulement 4 ans pour Internet.

Cette nouvelle technologie a ouvert des portes à de nombreux marchés, dont celui des hébergements web. Dans cet article, découvrez les chiffres clés de cette industrie en constante évolution !

Le marché des hébergeurs web en France et dans le monde

– Le Cloud poursuit sa folle croissance (+18%)

À l’échelle mondiale, le marché de l’hébergement web devrait connaître une croissance de 15% jusqu’en 2025. Le Cloud est le segment du secteur qui connaît la croissance la plus rapide (18%), suivi de l’hébergement partagé (10%) et de l’hébergement Web dédié (5%) (Berkaweb).

– Les Etats-Unis dominent l’industrie à 51%

Les États-Unis détiennent 51% des parts de marché mondial de l’hébergement web. La France arrive en 5ème position (3,2%), derrière l’Allemagne (11%), le Royaume-Uni (4%) et le Japon (3,3%) (HostAdvice).

– 37% d’hébergements mutualisés

Les plans mutualisés sont les plus populaires pour héberger un site web, avec une part de marché de 37%. Cela s’explique par l’adoption croissante de ce type d’hébergement par les TPE et PME (Grand View Research).

– OVH détient 65% des parts du marché français

En France, le classement des 10 principaux hébergeurs en termes d’utilisateurs compte 7 entreprises françaises. L’hébergement OVH est le leader national, il détient 65% des parts de marché. O2Switch, l’un de nos hébergeurs favoris, se trouve à la 4ème position, avec 1,5% des parts de marché (Source : HostAdvice). LWS et Planethoster arrivent respectivement en 5ème et en 6ème position.

– 1,8 milliard de sites internet dans le monde…

À ce jour, on comptabilise 1,8 milliard de sites web dans le monde, mais seulement 200 millions sont considérés comme actifs (Internet LiveStat).

– …dont 3,6 millions de site en .fr

Le covid-19 a poussé de nombreuses petites et moyennes entreprises à prendre le virage du digital, notamment par la création de sites internet. Fin 2020, on comptait 3,6 millions de sites en .fr, enregistrant une progression de 7%, contre 3,7% en 2019 (Afnic).

En France, le nom de domaine “.fr” a désormais dépassé “.com” : le premier détient 38% des parts de marché, contre 36% pour son grand rival (Afnic).

Hébergeurs et sites web

– Le serveur Nginx utilisé à 34%

Le serveur open source Nginx a fini par détrôner Apache. Les 4 serveurs web les plus utilisés sont Nginx (34%), Apache (33%), Cloudflare Server (19%) et LiteSpeed (9%) (W3Techs). De plus en plus proposé par les fournisseurs d’hébergeurs web, LiteSpeed poursuit sa progression doucement mais sûrement.

serveur tournant sous nginx

– 79% des sites codés en PHP

Côté serveur, les langages de programmation les plus utilisés sont PHP (79%), ASP.NET (8%), Ruby (4%), Java (3%) et Scala (2%) (W3Techs).

– 42% des sites web créés avec WordPress

64,5% des sites web utilisent un système de gestion de contenu. WordPress accentue sa domination, il est désormais adopté par 65% des sites créés avec un CMS et 42% de tous les sites confondus. Son concurrent le plus sérieux, Shopify, arrive loin derrière (5.7%). Viennent ensuite Joomla, Squarespace, Wix et Drupal (W3Techs).

L’hébergeur doit être adapté à vos besoins et compétences en termes de programmation et d’administration de sites web. Si vous utilisez un CMS pour un site vitrine ou e-commerce, il est recommandé de choisir un fournisseur qui simplifie l’installation et l’utilisation des solutions populaires. Des fournisseurs proposent des plans spécialement adaptés à WordPress, retrouvez les meilleurs dans ce classement dédié.

Hébergements web et datacenters en France

– La France dans le top 10 des terres d’accueil de datacenters

Selon une enquête réalisée par Arcadis, la France se trouve en 9ème position des pays les plus attractifs pour implanter des datacenters, avec un score de 64,2/100 – le n°1 étant encore une fois les Etats-Unis avec une note de 77,9/100 (Arcadi Index).

D’après le rapport, les atouts de l’Hexagone sont ses performances accrues en matière de cybersécurité et son réseau qui est l’un des plus fiables et des plus modernes en Europe.

datacenter la courneuve min
Le plus grand centre de données français basé à La Courneuve

– 215 datacenters recensés en France

La France abrite au total 215 centres de données sur 4800 dans le monde. L’Île-de-France concentre à elle seule 34% des infrastructures, dont les 6 datacenters les plus importants du parc français pour les fournisseurs de services Cloud (IaaS, PaaS ou SaaS). Avec 162 fournisseurs Cloud, le centre de données “Paris Voltaire” détenu par Telehouse est le plus gros de France (Journal du Net).

Hébergeurs web et performances

– Vitesse : 1 seconde fait perdre 7% de conversions

40 % des internautes estiment qu’un site web devrait se charger en 3 secondes maximum ; au-delà, ils sont prêts à quitter la page (WebsiteBuilderExpert). D’après les données recueillies par Google, un délai d’une seconde peut suffire à diminuer de 7% le taux de conversions d’un site e-commerce. Et inversement, l’amélioration du temps de chargement de 8 à 2 secondes entraîne une augmentation de 74% du taux de conversion (Website Hosting Insider).

– Disponibilité : un uptime de 99,99% équivaut à 9h de downtime par an

Selon une enquête réalisée par Website Setup sur 32 hébergements partagés, la disponibilité moyenne observée est de 99,59%. Cela représente tout de même 35 heures 32 minutes de temps d’arrêt par an, par site web, ce qui peut coûter cher à l’entreprise (Website Setup) : 25% des sociétés déclarent que l’indisponibilité d’un serveur coûte entre 301 000$ et 400 000$ par heure (Information Technology Intelligence Consulting).

Mieux vaut s’engager avec des fournisseurs qui assurent un uptime d’au moins 99,99% par an, ce qui équivaut à environ 9h de downtime par an.

– Cybersécurité : 94% des sites piratés utilisent WordPress

Selon une étude menée en 2019 par Sucuri, 60% des sites web audités étaient vulnérables – une augmentation de 4% par rapport à 2018. Une large majorité des environnements compromis étaient liés aux spams (62%) et aux sites web contenant des portes dérobées (47%), permettant aux pirates de maintenir l’accès après l’infection initiale. Sur tous les sites piratés dans le monde, 94% sont créés avec WordPress. Viennent ensuite Joomla à 2,5%, Drupal à 1,2% et Magento à 0,9% (Sucuri).

Ces chiffres montrent que la qualité de l’hébergeur représente un enjeu économique crucial. Que vous cherchiez un plan dédié, Cloud ou mutualisé, il est primordial de souscrire à un fournisseur fiable et performant, aussi bien en termes de vitesse, de disponibilité que de cybersécurité. Retrouvez les meilleurs hébergements web pour la France dans ce classement !

Actu Hébergement Web
opportunites-digitales.com
Logo