Opportunites Digital Horizonal Logo 1000px.png

Cloud computing : Octave Klaba, fondateur d’OVHcloud, prend les manettes de Shadow (Blade)

octave klaba, shadow (blade)

Le groupe Blade, créateur du service Shadow, vient d’être racheté par HubiC, la maison-mère d’OVH. Après des mois de difficultés financières et techniques, cet acteur montant du PC dématérialisé va pouvoir sortir la tête de l’eau.

Après une procédure de redressement judiciaire, Blade est racheté par OVH

Malgré de belles levées de fonds et des partenariats prometteurs, cela faisait plusieurs mois que Blade se trouvait dans une impasse économique et enchaînait les obstacles techniques. 

La startup a lancé Shadow en 2017. Ce service de Cloud computing donne accès à distance à des ordinateurs équipés pour les jeux vidéo. Il évite ainsi l’investissement onéreux d’un ordinateur de gaming, une bonne connexion internet suffit pour jouer.

Avec plus de 100 000 utilisateurs actifs à travers le monde, Shadow a trouvé son public, mais n’a pas réussi à suivre la cadence. Les retards de livraison se sont accumulés, créant une longue file d’attente pour souscrire à l’abonnement,avec en parallèle des dettes financières à gérer.

Résultat, début mars 2021, les dirigeants ont été contraints de lancer une procédure de redressement judiciaire afin de trouver un acheteur. Une trentaine de dossiers ont été présentés au Tribunal de commerce. Après un bras de fer musclé avec Scaleway (hébergeur fondé par Xavier Niel), c’est finalement Octave Klaba, président d’OVH, qui a été retenu pour reprendre la société. 

octave klaba sur bfm business

Octave Klaba sur BFM Business.

Un objectif de rentabilité, mais à quel prix ?

Le rachat de Shadow va rapidement avoir des répercussions directes sur le prix de l’abonnement. Selon OVHCloud, les tarifs étaient trop agressifs pour assurer la pérennité de Blade. Courant juin 2021, l’ensemble de la grille tarifaire sera revue à la hausse :

  • de 14,99€ / mois à 29,99€ pour l’offre Boost
  • de 29,99€ / mois à 44,99€ pour l’offre Ultra
  • de 49,99€ / mois à 54,99€ pour l’offre Infinite

Cette augmentation significative permettra de couvrir les frais de maintenance et de mise à niveau des serveurs, ainsi que l’achat de licences Windows. 

Cloud gaming ou Cloud computing ?

Octave Klaba voit déjà plus loin, il souhaite diversifier les services de son nouveau poulain. Il a évoqué la mise en place d’alternatives Cloud aux géants Google (G-Suite) et Microsoft (Office 365).

Il souhaite également faire de Shadow le leader mondial du Cloud gaming. « L’ambition est simple : bâtir la meilleure offre du cloud gaming au monde ! On a désormais tout dans une seule boîte : équipe talentueuse, aucun souci de dépenses d’investissement, le marché mondial », souligne Octave Klaba sur Twitter.

Les utilisateurs ont réagi à cette déclaration, Octave Klaba ayant employé le terme “Cloud gaming” et non “Cloud computing”. Rappelons qu’avec le Cloud gaming, le jeu vidéo tourne dans le Cloud, il est possible d’y jouer même avec un ordinateur qui ne dispose pas de la carte graphique ou du système d’exploitation nécessaires – à condition que la connexion internet suive.

Tandis qu’avec le Cloud computing (ce que propose initialement Shadow), c’est tout un PC virtuel accessible à distance qui est mis à disposition. Au-delà des jeux-vidéos, cette technologie permet entre autres de stocker des documents, d’accéder à des programmes, de partager des données en temps réel…

Ces deux types de Cloud ont de nombreuses similarités, mais leurs finalités sont différentes. La déclaration d’Octave Klaba est donc loin d’être anecdotique pour le futur de Shadow et du groupe OVH, des précisions devraient être données dans les semaines qui viennent.

Actu Hébergement Web
We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply