WP Rocket 3.9 : des améliorations pour optimiser les métriques Core Web Vitals de Google

WP Rocket 3.9 : des améliorations pour optimiser les métriques Core Web Vitals de Google
wp rocket 3.9

La version 3.9 du plugin de cache WP Rocket est disponible depuis le début du mois de juillet. Les nouvelles fonctionnalités se concentrent essentiellement sur l’optimisation des performances des sites WordPress. Ces améliorations répondent aux nouvelles exigences de Google, dont les métriques accordent une place plus importante à l’expérience utilisateur. Elles prennent notamment en compte le temps de chargement et la vitesse perçue du site.

Voyons quelles nouveautés WordPress Rocket 3.9 nous réserve et comment elles répondent aux exigences des Core Web Vitals, ainsi que du score PageSpeed Insights.

Quoi de neuf sur WP Rocket 3.9 ?

Plusieurs améliorations intéressantes sont en approche pour la nouvelle version 3.9 du célèbre plugin de caching WP Rocket

Chargement différé des fichiers JS

La fonctionnalité Delay JS s’enrichit d’une nouvelle option. Elle permet de différer facilement l’exécution des fichiers JavaScript non-critiques, afin de donner la priorité au contenu visible (HTML / CSS).

wprocket delay js min

Tous les fichiers JS ne sont pas forcément pertinents ni essentiels pour afficher correctement le rendu initial d’une page. C’est le cas d’une pop-up qui apparaît lorsqu’un visiteur est sur le point de quitter un site, ou des animations et des contenus multimédias qui se trouvent au-dessous de la ligne de flottaison.

Ces éléments dynamiques augmentent le taux de conversion, mais peuvent retarder le chargement d’une page en bloquant le rendu (s’ils n’ont pas l’attribut “defer” ou “async”). En d’autres termes, le navigateur doit exécuter tous les scripts pour afficher une page, il ne sait pas faire la distinction entre ceux qui sont utiles ou non.

Depuis WP Rocket 3.7, il est possible d’appliquer le chargement différé sur certains fichiers JS choisis manuellement. Mais cette tâche pouvait être chronophage et ne semblait pas judicieuse sur le long terme.

Avec la nouvelle version, l’outil est en mesure de sélectionner automatiquement les ressources dont l’exécution peut être différée. Si vous ne souhaitez pas appliquer le chargement différé à des fichiers spécifiques, il est possible de les exclure dans un champ dédié.

À l’instar du lazy load pour les images, les scripts JS ne se chargent que quand ils sont utiles pour le visiteur (affichage au clic ou au scroll, par exemple). Plus concrètement, la fonctionnalité permet de répondre aux recommandations de Google (sur PageSpeed Insights) suivantes :

  • Réduisez les ressources JavaScript inutilisées
  • Réduisez le délai d’exécution de JavaScript

Cette nouveauté participe à accélérer le temps de chargement d’un site et plus particulièrement les métriques LCP (performances de chargement) et FID (interactivité).

ressources js min

Suppression des fichiers CSS

La version bêta de cette nouvelle fonctionnalité, très attendue par les utilisateurs de WP Rocket, permet de supprimer le code CSS inutilisé sur les pages web.

wprocket css min

Le code CSS d’un site web, notamment celui qui habille les thèmes, peut affecter le temps de chargement, surtout si les fichiers sont traités comme des ressources bloquant le rendu.

En réponse à ce problème rencontré par beaucoup de sites WordPress, WP Rocket 3.9 est en mesure d’analyser chaque page web afin de générer uniquement le code CSS nécessaire à l’affichage de chacune. L’outil traite automatiquement les fichiers, mais l’utilisateur peut saisir des ressources spécifiques qui ne doivent pas être supprimées.

Cette nouveauté entraîne des gains de performance à plusieurs niveaux :

  • Réduction du poids total de la page
  • Réduction du nombre de feuilles de styles CSS à charger
  • Diminution de la vitesse d’affichage

Toutes ces optimisations ont un impact positif sur les Core Web Vitals (LCP et FID), ainsi que sur le score PageSpeed Insights.

Suppression de certains modules tiers

WP Rocket se sépare des modules “Google Analytics Tracking” et “Facebook Pixel”, devenus obsolètes. Ces add-ons avaient été ajoutés pour satisfaire la recommandation “Exploitez la mise en cache du navigateur” de Google, qui n’est plus d’actualité.

Conformément aux nouvelles directives de Google, la meilleure manière d’optimiser le temps de chargement des modules tiers est le chargement différé, rendu possible avec la fonctionnalité Delay JS.

Des améliorations qui anticipent la nouvelle "Google Page Experience"

Ces nouveautés sont d’ors et déjà disponibles sur l’extension WP Rocket, dans l’onglet “Optimisation des fichiers”. La version 5.3 de WordPress est requise pour mettre à jour le plugin.

Avec ces améliorations, WP Rocket aide ses utilisateurs à optimiser leur site WordPress en vue de la prochaine mise à jour de la “Google Page Experience”, dont le déploiement déjà amorcé se terminera en août 2021.

À noter que Google ne se base pas sur le score PageSpeed Insights pour le référencement. Il prend néanmoins en compte les métriques Core Web Vitals.

Pour résumer, avec WP Rocket 3.9, vous allez pouvoir améliorer les indicateurs suivants :

  • FID (First Input Delay) : réduction du temps d’exécution de JavaScript
  • LCP (Largest Contentful Paint) : suppression des ressources
  • JavaScript / CSS inutilisées et bloquant le rendu

De nombreuses améliorations qui s’ajoutent à la liste déjà bien complète de fonctionnalités offertes par notre plugin de cache favori !

Actu WordPress

Plus d'actu sur WordPress

opportunites-digitales.com
Logo