Conseils pour bien choisir son hébergement Magento

Conseils pour bien choisir son hébergement Magento
choix de l'hébergement web magento

47 % des consommateurs s’attendent à ce qu’une page web se charge en moins de 2 secondes, et Google recommande quant à lui un temps de chargement maximal d’une seconde. C’est pourquoi il est essentiel de disposer d’un site web compétitif en termes de vitesse, particulièrement lorsqu’il s’agit d’un site ecommerce.

Si plusieurs éléments influencent les performances d’un site Web, nous nous concentrerons aujourd’hui sur le plus important d’entre eux : l’hébergement.

Le choix du bon hébergeur est crucial lors de la création d’une boutique, et bien plus encore lorsqu’il s’agit du système de gestion de contenu Magento !

Avant de choisir le premier hébergeur que vous trouvez sur Internet, assurez-vous de bien comprendre les exigences de votre entreprise ainsi que les exigences techniques de votre futur site web.

La première chose à considérer est le type d’hébergement, la deuxième est la configuration du serveur.

Les 4 formes d’hébergement les plus fréquentes sont les suivantes.

Hébergement web recommandé pour Magento

Passons en revue les principales options qui s’offrent à vous pour l’hébergement d’un site Magento.

1. Hébergement mutualisé

Ce type d’hébergement, comme son nom l’indique, vous permet d’héberger votre site web sur un serveur partagé par d’autres sites web.

Le principal avantage de ce type d’hébergement est que vous pouvez utiliser un serveur dont le coût est partagé entre les différents utilisateurs, et donc pour un coût minime.

C’est donc un choix idéal pour les sites web de petite et moyenne taille ayant peu de trafic.

Ce n’est pas forcément la meilleure option pour une entreprise qui aura un site sous Magento car c’est un CMS plutôt gourmand en ressources.

Si les autres utilisateurs de votre serveur mutualisé connaissent des pics de charge fréquents, vos performances en pâtiront d’autant plus.

En outre, si les voisins de votre serveur sont des spammeurs, vu qu’ils partagent votre adresse IP, vos emails risquent de ne pas arriver chez vos clients.

Avec l’hébergement mutualisé, toutes les obligations techniques incombent au fournisseur. Il s’agit de la maintenance du serveur, de l’assistance technique, du suivi des modifications les plus récentes de l’interface ou de la sécurité, et du traitement des problèmes d’hébergement.

2. L'hébergement dans le cloud

Le cloud computing est une technologie relativement nouvelle qui a gagné en popularité ces dernières années.

Au lieu de louer une machine physique avec un profil matériel défini, vous louez l’utilisation de ressources qui sont scalables.

Un hébergement dans le cloud améliore le temps de fonctionnement tout en diminuant la probabilité d’erreurs, le tout en éliminant les dépenses liées à la maintenance du serveur.

Cette évolutivité est incontestablement avantageuse pour les entreprises en pleine expansion ou qui peuvent avoir de gros pics de trafic (dans le cadre d’une pub télé par exemple, ou d’événements ponctuels comme le black friday).

L’hébergement dans le cloud est utilisé par les plus gros sites de ecommerce car c’est aujourd’hui une des formes d’hébergement les plus efficaces, par contre son coût peut vite devenir prohibitif, entre autre lors de gros pics de trafic où le tarif de l’hébergement évolue en parallèle des ressources consommées.

3. Serveur privé virtuel (VPS)

Pour de nombreux sites ecommerce, particulièrement ceux tournant sous Magento, le serveur VPS est une bonne alternative aux hébergements indiqués dans cet article.

VPS est l’abréviation de Virtual Private Server (serveur privé virtuel) et est une forme d’hébergement qui se situe entre le partagé et le dédié.

Il s’agit essentiellement d’un serveur physique unique divisé en plusieurs serveurs virtuels. Même si le serveur principal est partagé, vous obtenez ainsi des ressources dédiées pour les besoins de votre site. L’hébergement VPS convient parfaitement aux petites et moyennes entreprises qui ont dépassé la capacité d’un serveur mutualisé et qui souhaitent une option d’hébergement plus fiable.

Ils offrent les avantages d’un serveur mutualisé, avec ou sans d’infogérance et offrent une grande simplicité d’utilisation et un haut degrés de personnalisation, mais aussi un coût généralement plutôt faible.

Le principal inconvénient d’un VPS reste qu’il aura du mal à encaisser des gros pics de trafic, ainsi il n’est recommandé que dans le cadre d’un site qui a un trafic plutôt moyen et constant, sans grosses hausses de trafic.

4. Serveur dédié

L’hébergement dédié, quant à lui, est plus cher que l’hébergement mutualisé, mais vous disposez de l’intégralité du serveur pour vous-même.

Il s’agit donc d’une excellente solution pour les sites de commerces électroniques importants qui reçoivent un grand volume de trafic et qui ont besoin d’une bonne vitesse de chargement et des performances les plus rapides, or les sites tournant sous Magento regroupent souvent tous ces besoins.

Avec un serveur dédié, vous avez un contrôle total sur tout ce qui se passe sur le serveur, et vous devez donc disposer des compétences nécessaires à cela, sauf si vous passez par un hébergeur proposant de l’infogérance.

Le choix d’un serveur dédié est une option également beaucoup plus sûre car vous êtes le seul à avoir accès à votre serveur dédié, contrairement à un serveur mutualisé.

L’un des inconvénients majeurs des serveurs dédiés est qu’ils nécessitent l’expertise d’une personne qui comprend exactement ce qu’elle fait, comme nous l’avons indiqué précédemment.

À moins que vous ne soyez déjà familier avec la gestion d’un serveur, votre entreprise doit impérativement trouver un bon infogérant, qui peut être soit l’hébergeur lui-même soit une entreprise spécialisée dans l’infogérance de serveurs.

configuration serveur optimale magento

Quelle est la configuration requise pour un serveur Magento ?

La dernière version stable de Magento (2.3.4) comprend diverses corrections et améliorations fonctionnelles. Dans le cadre d’une approche proactive et tirer le meilleur parti de votre serveur, Magento vous recommande de maintenir votre installation à jour, afin de pouvoir bénéficier des dernières avancées.

Vous devez vous préparer aux exigences du serveur (les dernières versions d’Apache, de NGINX et d’autres technologies de cache) pour bénéficier de performances optimisées, vous connecter en toute sécurité au dépôt de logiciels Magento et utiliser PayPal efficacement.

Jetons un coup d’œil aux domaines que Magento vous recommande de prendre en compte avant de choisir un fournisseur d’hébergement. Voici les points les plus importants en matière de configuration serveur pour obtenir de bons résultats pour votre boutique.

Besoin en mémoire

Comme pour tout autre CMS, plus il y en a, mieux c’est. Magento recommande officiellement de disposer d’au moins 2 Go de RAM.

Système d’exploitation

Linux x86 – 64 et les distributions comme RedHat Enterprise Linux (RHEL), CentOS, Ubuntu, Debian, et similaires supportent toutes Magento. Veuillez noter que Magento n’est pas pris en charge par Windows et macOS.

Serveurs Web

Magento nécessite 2 serveurs web – Apache 2.4 et NGINX 1.x.

Base de données

Magento requiert MySQL version 8.0 et MariaDB 10.4 pour les projets Magento Commerce Cloud. Par ailleurs, Magento est également compatible avec MySQL 5.7.9, MariaDB 10.2 et Percona 5.7.

Versions de PHP

Magento recommande et supporte PHP 7.4.0 et plus.

PHP OPCache

Magento recommande fortement d’activer l’OPCache pour des performances élevées.

Elasticsearch

Magento est testé avec Elasticsearch version 7.6.x. Il ne supporte plus les versions 2.x, 5.x et 6.x.

Certificat SSL

Un certificat SSL valide et fiable est requis pour une boutique Magento.

Technologies de cache

Magento recommande aux développeurs d’utiliser ces technologies de cache avec leurs versions respectives : Varnish 6.x (testé avec 6.3.1), Redis 5.0 pour la mise en cache des pages et le stockage des sessions, et RabbitMQ 3.8.x.

Guides Hébergement Web
opportunites-digitales.com
Logo