7 façons de réduire le temps de réponse de votre serveur

7 façons de réduire le temps de réponse de votre serveur
Réduction TTFB

La réduction du temps de réponse du serveur devrait être l’un des principaux objectifs des propriétaires de sites Web et des experts en référencement.

Investir des ressources dans la création d’un site Web est une perte de temps si celui-ci se charge lentement et que les visiteurs abandonnent votre site. Les premières secondes déterminent si un client potentiel reste sur votre page ou rebondit vers le site ou la page d’un concurrent.

53 % des visites provenant d’appareils mobiles quittent une page qui prend plus de 3 secondes à se charger !

Dans cet article, découvrez comment réduire le temps de réponse de votre serveur grâce à 7 conseils pratiques.

Qu'est-ce que le temps de réponse du serveur ?

Le temps de réponse du serveur est le temps qui s’écoule entre un client demandant une page dans un navigateur et un serveur répondant à cette demande. Il est mesuré par TTFB (Time to First Byte). Le TTFB est le nombre de millisecondes nécessaires pour recevoir le premier octet de la page après l’envoi d’une requête HTTP.

Comment améliorer son TTFB ?

Pourquoi le temps de réponse du serveur est-il important ?

La conséquence d’un site Web lent peut être préjudiciable pour votre entreprise. Le temps de chargement de votre site Web affecte considérablement l’expérience utilisateur.

Les recherches révèlent que plus de 40 % des internautes abandonnent un site s’il met plus de 3 secondes à se charger. Plus un site aura besoin de temps pour se charger, moins bonne sera l’expérience utilisateur et moins haut il se classera sur la page de résultats de moteur de recherche.

Le temps de réponse du serveur influence directement :

– L’expérience utilisateur (UX)

Un site qui se charge lentement aura des taux de rebond plus élevés et de moins bons taux de conversions.

La réputation de la marque repose sur l’expérience utilisateur offerte par son site Web.

Avec un chargement lent, vous risquez que les visiteurs perdent patience et naviguent vers la page d’un concurrent. Il est probable qu’une mauvaise vitesse de chargement puisse amener un visiteur à ne jamais revenir sur votre site Web. Un site Web rapide est la pierre angulaire d’une expérience utilisateur satisfaisante.

– Votre optimisation des moteurs de recherche (SEO)

L’amélioration de l’optimisation des moteurs de recherche et de l’expérience utilisateur est une stratégie essentielle du marketing numérique. C’est une raison suffisante pour vérifier le temps de réponse de votre serveur et de trouver comment l’améliorer.

Google a annoncé que la vitesse de chargement d’une page est un facteur clé de classement en 2019. La société a même créé l’outil PageSpeed Insights, un outil pour analyser et améliorer les performances d’un site Web.

ibm parie sur les servers bare metal pour kubernetes

Qu'est-ce qu'un bon temps de réponse du serveur ?

Google recommande de viser un temps de réponse inférieur à 200 millisecondes. Un TTFB de 100 ms est idéal, et tout ce qui dépasse les 500 ms est un problème. Il est important que ce temps soit cohérent pour tous les utilisateurs. Il ne doit pas varier en fonction des positions géographiques des utilisateurs, ni des pages.

Google classe les sites Web en 3 groupes en fonction du score de vitesse qu’ils atteignent sur Page Speed Insights :

  • Rapide (90-100)
  • Moyenne (50-89)
  • Lent (0-49)

Selon les statistiques de Google, la moitié des sites en ligne (50%) sont lents, et seulement 10% sont rapides. Cela signifie que 40 % des sites Web sont classés dans la moyenne, ce qui laisse beaucoup de place à l’amélioration des performances.

Comment améliorer son temps de réponse du serveur

Voici 7 façons simples de réduire le temps de réponse du serveur pour votre site Web.

1. Utilisez un hébergement Web fiable et rapide

Assurez-vous que votre fournisseur d’hébergement répond aux besoins de vos clients en ligne.

Il est essentiel de maintenir des temps de réponse du serveur rapides qui ne fluctuent pas. Pour y parvenir, il est nécessaire d’investir dans un serveur performant. L’hébergement Web gratuit, les services d’hébergement inadéquats avec peu ou pas d’assistance et les ressources partagées contribuent tous à ralentir les serveurs.

Les centres de données peuvent offrir une grande variété de services d’hébergement et de services gérés par serveur. 

Nous avons compilé pour vous un classement des meilleurs hébergeurs du moment par TTFB :

Distribution du contenu avec et sans CDN
Un CDN n'est pas une solution miracle à vos problèmes de vitesse mais peut aider votre site

2. Utilisez un CDN

Un réseau de distribution de contenu (CDN) est un cadre de réseaux distribués de serveurs proxy et de leurs centres de données. Ils sont répartis géographiquement pour fournir du contenu aux utilisateurs le plus rapidement possible.

Une audience mondial nécessite un fournisseur ayant distribué ses actifs et son contenu à divers nœuds d’un réseau distribué à travers le monde. Cela garantit que tous les visiteurs de la page Web bénéficient de temps de réponse rapides.

Un serveur d’hébergement éloigné du public cible ralentit les temps de chargement des pages Web.

Pour éviter un tel problème, vous devez connaître votre public cible avant de choisir un fournisseur d’hébergement. Cela vous aidera à choisir un centre de données le plus proche de ce public. En minimisant la distance entre vos serveurs d’hébergement et vos visiteurs, vous pouvez améliorer les problèmes de latence. En conséquence, cela réduit les temps de réponse globaux.

3. Optimiser vos bases de données

La vitesse de réponse d’un page dépend en partie de l’optimisation de la base de données. Lorsque vous configurez un site Web pour la première fois, la base de données répond rapidement aux requêtes. Au fil du temps, la base de données accumule des informations. La compilation entraîne des quantités massives de données stockées.

Il existe des moyens d’optimiser la base de données pour accélérer votre site Web. Si vous utilisez WordPress, la première étape consiste à identifier les requêtes lentes avec un vérificateur de requêtes. Une fois que vous avez trouvé les requêtes qui posent problème, travaillez sur leur optimisation. 

Des plugins comme WP Optimize ou LSCache permettent d’optimiser votre base de donnée et de la nettoyer simplement en quelques clics ! Vous trouverez de nombreuses astuces pour optimiser votre base de donnée à l’aide du plugin LSCache dans cet article.

4. Ne surchargez pas votre installation WordPress

WordPress vous permet de créer facilement de beaux sites Web. Il offre des thèmes attrayants et de nombreux plugins pour la personnalisation. Attention cependant à ne pas surcharger votre installation ou thème car cela peut ralentir le temps de réponse.

Si vous utilisez un thème WP, essayez de vous en tenir à des modèles simples et légers et évitez d’ajouter trop de plugins.

Utilisez un outil de surveillance de page Web et examinez quels plugins ralentissent votre page Web. Supprimez tous les plugins inutilisés et désactivez ceux qui utilisent les ressources du processeur.

5. Surveiller l’utilisation de PHP 

Plus un serveur doit entreprendre de processus pour servir une page à un visiteur, plus il sera lent. Si vous exécutez un script PHP, assurez-vous qu’il n’utilise pas de ressources vitales pour effectuer des tâches inutiles.

Assurez-vous que PHP est mis à jour. De nombreuses sociétés d’hébergement ne font pas automatiquement les mises à jour PHP. Un site Web fonctionnant toujours sous PHP 5 (oui c’est possible…) aura un temps de réponse plus lent qu’un site fonctionnant sous PHP 7 ou 8.

Trouvez facilement quelle version vous utilisez avec un plugin comme PHP Compatibility Checker ou en passant par votre panneau d’hébergement. Si nécessaire, passez à une version plus récente via cPanel ou en contactant votre hébergeur.

litespeed cache comparison
Nous recommandons LSCache si vous possédez un serveur LiteSpeed

6. Configurer la mise en cache

La mise en cache assure une livraison rapide du contenu aux visiteurs. Sans mise en cache, un navigateur demande des actifs au serveur chaque fois qu’une page se charge au lieu d’y accéder à partir d’un cache local ou intermédiaire.

Il existe des plugins WordPress qui permettent de stocker des fichiers localement sur l’ordinateur d’un utilisateur. Les fichiers sont ensuite réutilisés lors de visites ultérieures. Cette pratique s’appelle la mise en cache. Il accélère le temps de chargement et assure une meilleure UX.

7. Minifier les scripts

La minification réduit la taille du code. Vous minimisez en supprimant les variables redondantes et longues, les caractères indésirables et les commentaires.

Les fichiers externes, JavaScript et CSS constituent une page Web et influencent la rapidité avec laquelle elle est servie. La pratique de la minification et de la compression des scripts est une solution populaire lorsqu’il s’agit de fichiers. En utilisant la minification, votre code conserve de grandes quantités de données disponibles mais ne laisse pas la quantité compromettre les performances.

Conclusion

Le temps de réponse du serveur est l’une des mesures de performance les plus importantes pour les sites Web. Mettez en œuvre les suggestions mentionnées dans cet article et améliorez facilement la vitesse de votre serveur dès aujourd’hui ! 

Pour tout savoir sur l’optimisation des performances d’un site Wordpress, lisez notre guide complet !

Actu Hébergement Web
Sommaire
opportunites-digitales.com
Logo