Héberger un réseau de sites PBN en 2020 !

En 2020 et depuis quelques années maintenant, les référenceurs du monde entier utilisant des PBN pour leur Netlinking, ont appris (souvent à leurs dépens malheureusement), que le facteur de désindexation numéro 1 en matière de réseaux de blogs privés est lié à la qualité et le type d'hébergement web choisi. 

Les jours où l'on pouvait héberger ses sites satellites sur des hébergeurs bon marché à 1€ par mois ou moins, voire pire encore, chez des hébergeurs 100% SEO sont comptés.

Google déteste cette technique de référencement Black Hat (voire Grey Hat pour certains) et est ouvertement en guerre contre les petits malins qui manipulent son algorithme de la sorte ! Heureusement pour de nombreux référenceurs, cette technique fonctionne toujours à merveille en 2020, si vous posez les bonnes fondations au niveau hébergement web et enregistrement des domaines. 

Si vous voulez que vos PBN restent en vie en 2020, la meilleure solution est actuellement de vous cacher à la vue de tous, en les hébergeant aux côtés de centaines de sites web d'entreprises, chez des hébergeurs réputés et en vous fondant dans la masse.

Le problème de l'hébergement "premium" pour des sites de type CP et satellites, vient du fait qu'il peut être vraiment coûteux pour votre entreprise, qu'il est parfois difficile d'obtenir des IP uniques et qu'il vous faudra de la diversité plus votre réseau grandi ! 

limitez les empreintes laissées

Voici les principaux "footprints" sur lesquels vous voudrez vous focaliser pour la sécurité de votre réseau :

- Variété d'adresses IP - Pas seulement des IP de classe C différente !

En 2020, il va vous falloir être un peu plus créatif du point de vue de la diversification d'adresses IP que par le passé ! Si vous vous en tenez aux hébergeurs offrant des solutions avec IP de classe C différentes, votre réseau ne devrait pas durer dans le temps. Si vous gérez un petit réseau de blogs, vous devriez passer sous le radar de "big G", mais si vous souhaitez dormir sur vos deux oreilles, il va vous falloir diversifier au maximum vos IP et cela passe par des IP de classe A et B uniques. Tout est une question de coûts par rapport aux risques que vous êtes prêt à prendre ici ! 

Utiliser Cloudflare pour créer plus de diversité ?

Ce n'est pas une bonne option pour un large volume de sites encore une fois selon nous. Une étude menée par Easy Blog Networks il y a quelques années, a démontré que les 2/3 des PBN utilisant Cloudflare pour masquer leur IP d'origine fuiteraient en réalité ces adresses IP. Par ici pour lire cet article

- Différents hébergeurs web, serveurs dans différents endroits

Bien qu'il puisse être tentant de choisir un mastodonte de l'hébergement comme OVH (top 5 mondial) et de lancer un serveur VPS ou dédié avec multiples adresses IP uniques (IPs failover entre autres) pour y faire tourner votre réseau, cela présente selon nous un gros risque pour votre investissement.

Comme pour le "footprint" des adresses IP de classes C, il est tout à fait possible de vous en tirer ici si vous possédez un petit réseau, mais ce n'est pas une bonne solution si vous êtes plus ambitieux !

Mettez-vous dans la position de l'algorithme Google pendant quelques secondes ici. Est-ce naturel pour un site de recevoir un gros pourcentage de "backlinks" via des sites hébergés chez le même hébergeur ? Bien entendu avec une grosse société comme OVH, vous limiterez les risques, mais jusqu'à quand ici ? Quel est le pourcentage de liens provenant de la même société d'hébergement que Google sera prêt à tolérer dans votre niche ? 

Il va vous falloir encore une fois diversifier au maximum ici. 

- Différents serveurs de noms

Si vous parvenez à obtenir des adresses IP uniques pour chaque nom de domaine de votre réseau, le serveur de nom unique est également un critère important. En utilisant les mêmes "nameservers", vous ne profiterez pas pleinement du potentiel offert par vos IP uniques. 

Ce même nom de serveur pour tous les domaines laissera une grosse empreinte que Google peut facilement repérer.

Toutefois, si vous utilisez le même serveur de noms pour quelques-uns de vos NDD, cela est considéré comme acceptable, principalement parce que la plupart des grandes sociétés d'hébergement proposent un serveur de nom particulier pour de nombreux clients. Il est toutefois conseillé ici de diversifier comme toujours et d'utiliser un mélange de « Nameservers » fournis par vos hébergeurs et des serveurs de noms customisés. 

- Mauvais voisinage et qualité des adresses IP  

Ce n'est un secret pour personne. Quand Google parvient à remonter un réseau de blogs, ils ont pour habitude de frapper fort et de désindexer un nombre considérable de sites hébergés sur les mêmes adresses IP au mauvais voisinage ! La qualité du voisinage est un facteur important en référencement et peut être un "footprint" que Google vous fera regretter en cas d'action manuelle ! 

C'est la raison pour laquelle vous ne nous verrez pas recommander ici un service comme Easy Blog Network, qui utilise des VPS et hébergent tous leurs clients (principalement des référenceurs et leurs sites CP) sur les mêmes serveurs et avec les mêmes IP, pour avoir testé leurs services. 

- SOA records uniques

Avec toutes les dispositions relatives aux adresses IP distinctes ainsi qu'aux différents serveurs de noms, il est tout aussi important d'avoir des adresses électroniques SOA distinctes pour l'aspect messagerie.

Si l'adresse électronique SOA (visible avec tout bon outil DNS) est la même pour tous vos sites, il sera évident pour Google que tous vos noms de domaines sont connectés d'une manière ou d'une autre. C'est une autre grosse empreinte dont il vous faudra vous méfier, et ce même si vous n'utilisez pas de boite email. 

- Différents enregistrements MX

Les entrées MX peuvent poser problème, car elles laissent aussi une empreinte que Google peut facilement remonter. Assurez-vous d'en avoir plusieurs pour éviter toute possibilité de laisser vos entrées MX exposées. 

Il existe bien entendu de nombreux autres "footprints" qui peuvent vous trahir, et nous nous sommes ici limités aux principaux. Sans vouloir créer de la paranoïa inutile, vous devriez vous en sortir au niveau hébergement si vous vous concentrez sur les points énoncés précédemment. Attention il reste encore d'autres footprints à ne pas négliger notamment la façon dont vous liez vers vos sites principaux !

comparatif hebergement en nuage et dédié

Voici les meilleures options qui s'offrent à vous pour héberger vos sites CP en 2020 :  

1) Hébergement partagé à bas prix (de qualité)

Prix : 1 à 10 euros par mois en général 

Ce type d'hébergement est facilement accessible et peut être une bonne option pour héberger quelques sites seulement ou pour diversifier. 

Les principales raisons de sa popularité sont les suivantes : 

  • son faible prix
  • relativement simple à mettre en place.

Inconvénients : Gestion complexe, car vos sites sont répartis sur plusieurs comptes/cPanels. 

Le niveau de disponibilité est important. Si Google ne peut pas crawler vos liens, vous ne profiterez pas des efforts consentis !

L'hébergement à bas prix est généralement un hébergement partagé avec de nombreux domaines sur un seul ou plusieurs IP. Par conséquent, il vous faudra ici vous focaliser sur les hébergeurs vous donnant accès à des IP uniques, sauf si vous compartimentez bien votre réseau en faisant attention aux "footprints" de type empreintes laissées par la façon dont vous liez vos sites. 

Les 3 meilleures options pour la France sont les suivantes : 

O2Switch, qui pour 5 euros par mois, vous permettra d'héberger une petite quinzaine de sites en diversifiant les IP via leur outil IPXtender disponible depuis leur cPanel. 

Pensez ici à les contacter pour demander l'activation gratuite de vos 5 lunes pour compartimenter votre compte pour plus de sécurité ! Notre test complet de cet hébergeur.

- PlanetHoster, qui pour 6 euros par mois (8 euros avec Litespeed), vous permettra d'héberger une petite dizaine de sites en diversifiant les IP via leur outil IPExtension présent dans leur cPanels. Notre test complet de cet hébergeur.

- Infomaniak, via leur plan mutualisé de base, mais il vous faudra payer ici des frais supplémentaires annuels pour chaque IP supplémentaire commandé. Notre test complet de cet hébergeur.

2) Serveur VPS

Une autre solution d'hébergement traditionnelle pour des sites satellites est l'hébergement VPS

C'est un choix logique pour les propriétaires de sites web plus expérimentés. Les serveurs privés virtuels quand utilisés en combinaison avec diverses techniques de dissimulation d'IP, notamment via les réseaux de distribution de contenu CDN et les fournisseurs d'IP tels que RocketIP, Ipfailover et autres, sont utilisés dans l'hébergement de PBN via VPS. 

Avantage principal, une réduction des coûts impressionnante ! 

Auparavant, cette option était considérée comme excellente pour héberger des réseaux de taille conséquente à des prix abordables. Son principe est d'héberger ses PBN sur un seul VPS pour un coût fixe mensuel, puis d'acheminer les IP de chaque domaine via un service distinct de sorte qu'elles semblent provenir d'adresses IP différentes ainsi que de diverses régions du globe. 

C'est une option qui peut être intéressante si vous possédez plusieurs "money site" et compartimentez votre réseau de façon stricte. 

Le principal inconvénient est que ce n'est pas une bonne option selon nous pour héberger tous les satellites visant à supporter un seul et même "money site" ! Encore une fois, si votre réseau est de petite taille, vous pourrez certainement vous en sortir, mais vous êtes prévenu ici. 

3) Hébergement spécialisé PBN

L'objectif de l'hébergement SEO est de simplifier l'hébergement d'une multitude de domaines en organisant la maintenance via un seul compte et un tableau de gestion unique. Le même tableau de bord peut être utilisé pour déployer vos sites, attribuer différentes adresses IP à chaque domaine et les administrer de façon centralisée. 

Cette fonctionnalité est considérée comme cruciale par de nombreux référenceurs utilisant des PBN. En effet, le principal problème présenté par les options 1) et 2) détaillées plus haut est la complexité du système au niveau gestion de votre réseau ! 

Gérer un réseau de sites est une tâche ingrate, qui vous prendra un temps précieux qui pourrait être utilisé pour travailler le « on-page » de votre site ou vous focaliser sur la création de contenu par exemple. Par ailleurs certains référenceurs web n'ont pas toujours les connaissances techniques nécessaires pour faire tourner un serveur et l'administrer.

La plupart des hébergeurs SEO qui fonctionnaient par le passé ont connu des problèmes divers liés à leur infrastructure ou leur gestion des empreintes laissées par leurs serveurs et installations. Certains n'ont pas su s'adapter aux changements mis en place par Google.

Note : Comme expliqué plus haut, nous ne recommandons pas Easy Blog Networks à nos lecteurs ! Bien que sécurisé et ayant fait ses preuves depuis quelques années, ils louent des VPS et hébergent tous leurs clients (95% de référenceurs) sur les mêmes serveurs avec des IP partagées. Ils ont aussi la fâcheuse habitude d'héberger un nombre considérable de clients sur chaque serveur, sans s'imposer de limite. Il suffit de jeter un coup d'œil aux IP qui vous seront proposées, pour vous rendre rapidement compte que si Google venait à mettre le nez sur un des serveurs EBN, les dégâts seraient considérables. 

Voici les solutions alternatives que nous vous recommandons pour héberger vos réseaux de sites en 2020 

bulk buy hosting pour héberger ses PBN

- BulkBuyHosting : BulkBuyHosting vous permet d'héberger vos sites sur des comptes revendeurs via des abonnements pris chez les plus gros hébergeurs du marché comme Namecheap, Ramnode, GoDaddy, Hostgator, ... Ce ne sont pas forcément des hébergeurs que nous recommanderions pour vos sites principaux, mais ceux-ci feront parfaitement le travail pour des sites satellites.  

Vous pourrez utiliser ici jusqu'à 475 comptes d'hébergement, avoir un accès direct cPanel (ce qui est rare chez ce genre d'hébergeurs) et profiter de 400 Mo d'espace disque et 5000 Mo de bande passante mensuelle sur chaque compte d'hébergement.

Le service client est vraiment bon et se chargera de régler tous les problèmes que vous pourrez rencontrer. Plus de maintenance serveur à assurer ici ce qui prend un temps considérable ! 

launch cdn hebergement sites cp

- LaunchCDN : LaunchCDN est détenu par la même entreprise derrière BBH. Ici vous pouvez déployer vos sites WordPress ou HTML sur Amazon CloudFront, Verizon Edgecast, Cloudflare et StackPath (MaxCDN), CDN.Net et BunnyCDN pour servir vos sites web au monde entier.

Des centaines de milliers de "vrais" sites sont servis via ces solutions CDN. Avec Launch CDN, vous obtiendrez un bon service et une bonne diversité d'IP et de nameservers qui vous permettront de tirer le meilleur de leur infrastructure pour un prix réduit. 

Le service client est aussi bon que chez BBH ici !

Les services présentés ont tous été testés par nos soins et représentent des options de choix, qui vous permettrons de pérenniser votre réseau sur la durée.

Bien entendu, le mot d'ordre reste la diversification encore une fois ! Nous vous conseillons grandement de ne pas mettre tous vos oeufs dans le même panier.

Si vous avez d’autres options à nous conseiller ou nous faire tester, n’hésitez pas à contacter notre équipe via notre formulaire de contact !

Damien Tremblay

Damien est un passionné du digital avec une préférence pour les sujets qui touchent au développement web, au référencement ou SEO et à la publicité sur les réseaux sociaux. Avec plus de 15 années d'expérience dans le domaine, il a dirigé une agence de développement de sites web et collaboré avec de nombreux client de type PME ou grands comptes sur 3 continents différents. C'est le vétéran de l'équipe chez Opportunités Digitales !

      opportunites-digitales.com