Comment éviter les captchas avec un VPN ?

Comment éviter les captchas avec un VPN ?
captcha vpn

En vous abonnant à un Serveur Privé Virtuel, vous vous attendiez à profiter d’une navigation libre et sans contrainte. 

Mais c’était sans compter sur Google, qui est en mesure de détecter plusieurs sources de trafic à partir d’une même adresse IP partagée. Par précaution, il affiche alors des captchas à tout bout de champ afin de vérifier votre identité, même si votre activité n’a en soi rien de suspect.

Ces tests répétitifs font perdre du temps et perturbent la visite d’un site. Si vous êtes agacé de devoir sans cesse confirmer que “vous n’êtes un robot” ou sélectionner “ toutes les cases montrant des feux de circulation”, cet article est fait pour vous ! Découvrez comment contourner les captchas pour pouvoir enfin naviguer sur Internet sans interruption.

detection trafic google

À quoi servent les captchas ?

Un captcha (acronyme de « Completely Automated Public turing Test to tell Computers and Humans Apart ») est un programme qui détecte si l’utilisateur qui exécute une requête est un humain ou un robot.

Il sert à prévenir contre les attaques de spam et à vérifier l’identité du visiteur lorsqu’il se connecte à une interface, par exemple. Le captcha protège les propriétaires de site web d’actions gênantes ou malveillantes, comme la publication automatique des commentaires douteux ou de fausses inscriptions en masse.

Le captcha se présente sous la forme d’un test facile à exécuter pour les humains, mais destiné à tromper les machines. Ainsi, l’intelligence artificielle distingue automatiquement les vrais utilisateurs des faux.

Les captchas évoluent avec le temps, ils s’adaptent aux cyberpirates qui eux-mêmes se perfectionnent. Les plus courants sont les ReCAPTCHA de Google qui se présentent sous diverses formes :

  • Le texte déformé sous forme d’image : certainement le test le plus pénible, qui demande de retranscrire des chiffres et des lettres distordus – heureusement, on le voit de moins en moins sur Internet
  • Case à cocher “Je ne suis pas un robot”
  • Résolution de problème : consiste à sélectionner toutes les images similaires parmi 9 photos proposées, ou résoudre un calcul basique
  • ReCAPTCHA invisible : cette dernière version ne requiert pas d’action de la part du visiteur. Le programme détecte automatiquement si l’utilisateur est un humain ou un robot à partir de ses actions préalables

Pourquoi est-ce que je vois apparaître plus de captchas avec un VPN ?

Lorsque vous naviguez sur Internet avec un VPN, il est possible de devoir passer davantage de tests captcha.

Dans la majorité des cas, la connexion à un VPN s’effectue via une adresse IP partagée entre un nombre élevé d’utilisateurs – des centaines, parfois des milliers. Parmi eux, beaucoup surfent sur Google simultanément. Du point de vue de Google, les nombreuses requêtes effectuées depuis un même serveur indiquent un trafic abusif.

De plus, certains internautes utilisent parfois les adresses IP à des fins douteuses. Cet effet de mauvais voisinage est l’un des inconvénients des IP partagées. Le système de sécurité de Google est en mesure de repérer les comportements suspects. Une fois qu’il a ces profils dans le collimateur, il affiche une étape de vérification supplémentaire afin de tenir à l’écart ce qu’il considère comme de potentiels robots.

Malheureusement, tous les utilisateurs connectés à cette adresse IP doivent passer par cette étape de vérification.

Google peut également afficher le captcha s’il remarque que vous tentez de vous connecter à un compte (votre messagerie mail, par exemple) via une adresse IP différente de celle utilisée habituellement.

Au quotidien, cette tâche répétitive devient vite agaçante, c’est une perte de temps qui interrompt la navigation. Heureusement, il existe plusieurs techniques qui permettent d’échapper aux captchas, tout en restant connecté à un VPN.

google recaptcha

Comment éviter les captchas lorsqu’on utilise un VPN

Voici quelques astuces pour éviter de rencontrer des captchas avec un VPN :

Changer de serveur

Si des captchas apparaissent alors que vous êtes connecté à un VPN, le premier réflexe est de changer d’adresse IP tout simplement en se connectant à un autre serveur. Utiliser un VPN qui possède une grande infrastructure est dans ce cas avantageux : d’une part, trouver un serveur performant ne devrait pas poser de problème, d’autre part le ratio utilisateurs / adresses IP est susceptible d’être meilleur.

Utiliser d’autres navigateurs et moteurs de recherche

Pour échapper aux contrôles de Google, vous pouvez utiliser un autre navigateur web. Il existe de nombreuses alternatives, à l’image de Firefox ou Safari si vous utilisez un Mac. Cela peut aussi être l’occasion de passer à un moteur de recherche davantage porté sur la confidentialité des données, comme DuckDuckGo ou le français Qwant. Ces services visent à préserver la vie privée de ses utilisateurs, en tout cas plus que Google.

Payer une adresse IP dédiée

Une solution plus radicale consiste à payer une IP dédiée en supplément de l’abonnement au logiciel VPN. Dans la mesure où cette IP vous est entièrement réservée, vous ne risquez plus d’être considéré comme un spam – à condition de ne pas se comporter en tant que tel. 

Le fournisseur Cyberghost et l’excellent NordVPN proposent cette option intéressante. Elle engendre certes des coûts supplémentaires, mais vous attribue une adresse dont vous êtes le seul à vous servir. Vous pouvez dire adieu aux IP blacklistées !

Souscrire à un VPN moins populaire

Certains VPN moins populaires que les mastodontes de l’industrie comptent un petit nombre d’utilisateurs, mais exploitent tout de même un nombre raisonnable de serveurs. 

Les serveurs sont donc moins sollicités et par conséquent les utilisateurs moins nombreux à se partager les adresses IP. Résultat, les chances d’utiliser un profil estimé comme suspect par Google sont fortement réduites.

opportunites-digitales.com
Logo