Le Paradoxe du VPN Gratuit : Quand la Sécurité a un Prix

Article mis à jour le

Un VPN, acronyme de Virtual Private Network ou Réseau Privé Virtuel, est un logiciel qui fait office de passerelle entre deux appareils distants, comme s’ils se trouvaient sur un même réseau local. Autrement dit, un VPN chiffre la navigation en ligne, anonymise l’adresse IP et crypte l’historique de téléchargement, tout en contournant le filtrage géographique. 

Que ce soit pour empêcher le pistage publicitaire, s’affranchir de la censure, contourner Hadopi ou encore accéder à la bibliothèque Netflix US, les VPN ont connu ces dernières années un succès fulgurant.

Si bien qu’en 2020, on peut parler d’une véritable “bulle des VPN”. Aujourd’hui, deux types d’acteurs se disputent le marché : les VPN payants et les VPN gratuits. Dans le cas des fournisseurs gratuits, la promesse de sécurité est-elle tenue à toute épreuve ? Que se cache-t-il derrière cette apparente gratuité ?

Dans ce dossier, nous revenons sur les limites et les inconvénients des VPN gratuits par rapport aux services payants. Installer un VPN gratuit Windows ou Mac sur votre appareil n'est pas sans risque. Mais vous serez rassuré d’apprendre que quelques solutions, sélectionnées par nos soins, se distinguent avec une offre qui ne compromet pas la sécurité ni l’anonymat des utilisateurs.

VPN gratuit, VPN premium : quelles différences ?

Une sécurité compromise

Le marché juteux de la cyber-sécurité reste encore assez mal compris des utilisateurs non-initiés. Certains fournisseurs peu scrupuleux en profitent pour proposer des offres défiant toute concurrence, mais au prix d’une sécurité et d’une confidentialité moindre. Une offre gratuite ne peut garantir un total respect de votre vie privée. Parfois, télécharger un VPN gratuit peut même se retourner contre vous !

Cette étude universitaire, menée en 2016 par l’organisme australien du CSIRO, a passé au crible 283 VPN Android, gratuits et payants. Les résultats sont éloquents : 38% des services gratuits contiennent des malwares, des logiciels espions et d’autres signes d’infection. Un constat alarmant quand on sait que la fonctionnalité première et inébranlable d’un réseau virtuel privé devrait être la sécurité.

Notons que si certains VPN gratuits dissimulent leurs failles, il reste possible de les démasquer. Pour savoir à quoi vous attendre, épluchez sur le site internet la page dédiée aux politiques de confidentialité - c’est là que vous aurez le plus de chance de trouver des informations transparentes. Il apparaît parfois noir sur blanc que le fournisseur vend délibérément vos données personnelles à des tiers, ou autorise les régies publicitaires à activer vos cookies.

tableau vpn

18% des VPN gratuits sont infectés par plus de 5 trackers - contre 5% chez les premium

Une navigation bridée

Peut-être n’avez-vous rien à cacher et que le respect de vos données personnelles vous importe peu. Mais qu’en est-il de votre confort de navigation ?

Avec un VPN gratuit en ligne, l’expérience utilisateur est au mieux frustrante, au pire déplaisante. La plupart des abonnements gratuits n’autorisent qu’un quota limité de données (bien souvent 500 mo par mois). En outre, ils n’offrent pas la possibilité de télécharger en peer to peer ni en torrent, même pour du contenu légal.

Amateurs de streaming et de Netflix, passez votre chemin : non seulement un VPN gratuit ne permet pas de contourner les blocages géographiques, mais en plus le visionnage en haute-définition risque d’être saccadé. Car, à l’image des FAI, les VPN gratuits s’adonnent au throttling pour éviter une saturation des réseaux.

Résultat : le navigateur internet rencontre des ralentissements. Allergiques aux lenteurs du web s’abstenir !

En comparaison, un VPN premium offre un débit haut de gamme et stable, sans restriction de données, quel que soit votre système d’exploitation. Grâce à une bande passante illimitée, les férus de streaming, torrenting ou encore gaming peuvent s’en donner à cœur joie.

Une couverture limitée

Vous ne serez pas étonné de lire qu’une offre gratuite ne propose qu’un nombre de serveurs et de localités relativement limités. Beaucoup de solutions gratuites restent d'ailleurs floues sur le sujet des pays couverts. Si vous souhaitez utiliser un VPN pour une navigation libre et qui contourne les barrières géographiques, une offre premium semble plus indiquée.

Avec un VPN payant, vous avez le monde à portée de clic. Que vous souhaitiez acheter un billet d’avion à bon prix, regarder une série sur Netflix US ou contourner la censure en Chine, il y a forcément un serveur privé localisé dans le bon pays qui vous permettra de naviguer sans frontière et à vitesse grand V !

Pourquoi un VPN gratuit est-il… gratuit ?

Tout consommateur éclairé connaît cet adage bien souvent vérifié : “quand c’est gratuit, c’est toi le produit !”.

Le marché des VPN ne déroge pas à cette règle. Pour proposer un abonnement gratuit, les logiciels VPN doivent faire quelques sacrifices - ou plutôt sacrifier les données des leurs utilisateurs. Voici les principaux modes de rémunération des VPN dits gratuits.

  • Si la plupart des VPN payants incluent des bloqueurs de publicité dans leur offre, les VPN gratuits appliquent une stratégie inverse. Ils se rémunèrent en affichant des publicités intrusives, notamment sur les applications mobiles (Android comme IOS), où les encarts publicitaires sont plus difficiles à contourner par l’utilisateur. Une pratique qui entrave l’expérience utilisateur puisque d’une part, les publicités causent des ralentissements sur les serveurs et d’autre part, elles sont des aspirateurs à malwares !
  • La gratuité des VPN est également un appât efficace pour récupérer les données de navigation. Beaucoup de serveurs gratuits se rémunèrent en vendant les données utilisateurs et les cookies à des régies publicitaires. Il est estimé que 72% des fournisseurs de VPN gratuits placent délibérément des trackers qui enregistrent le moindre clic, et revendent les informations aux annonceurs à prix d’or.
  • Certains VPN gratuits proposent en fait un modèle freemium : les utilisateurs qui payent l’abonnement premium financent l'offre gratuite. Mais l’utilisateur constate rapidement les limites de la version gratuite : réseau international limité, quota de données dérisoire, bande-passante bridée… L’utilisateur n’a pas d’autre choix que de passer à l’abonnement payant, ou de passer chez un autre fournisseur gratuit.

Mais alors pourquoi utiliser un VPN gratuit ?

Malgré les limites et les inconvénients évoqués, les VPN gratuits restent utilisés par des milliers d’utilisateurs dans le monde. Heureusement, dans la masse des fournisseurs de VPN gratuits, il y en a quelques-uns qui honorent les fonctionnalités de base. Dans ce cas, utiliser un VPN gratuit peut avoir quelques avantages.

  • Pour des raisons économiques évidentes
  • Pour les non-initiés, commencer avec un VPN gratuit permet de se faire la main avec un nombre restreint de fonctionnalités, avant de passer au niveau supérieur
  • Si vous hésitez entre plusieurs VPN qui ont un modèle économique de type freemium, il peut être intéressant de souscrire à plusieurs offres gratuites. Comparez chaque fournisseur, retenez le meilleur et souscrivez à un abonnement payant pour une navigation haut de gamme

Notre sélection des meilleurs VPN gratuits

Le début de ce dossier ne vous a pas encore refroidi, vous souhaitez toujours utiliser un VPN gratuit ? Bonne nouvelle : dans la masse de fournisseurs suspects voire dangereux, quelques réseaux privés sortent du lot.

Nous avons testé un grand nombre de fournisseurs VPN gratuits et n’avons retenu que les 5 meilleurs. Hotspot Shield, Proton VPN, Windscribe, Hide.me et Tunnelbear sont selon nous les meilleurs fournisseurs de VPN gratuits.

Voici notre classement des 5 meilleurs VPN gratuits :

Hotspot Shield

hotspot shield

Le VPN le plus qualitatif de notre sélection est Hotspot Shield. Il propose une offre gratuite contenant de bonnes garanties en termes de sécurité. Grâce au protocole OpenVPN et au cryptage AES 256 bits, vous naviguez à l’abri des hackers et sans laisser l’ombre d’une trace.

Ce réseau privé est compatible sur les appareils Mac, Windows, Android et IOS.

La version gratuite ne comprend qu’une localisation virtuelle aux Etats-Unis. Il vaut donc mieux se trouver en terres américaines pour en profiter. La limite de données est de 500 mo par jour. Ce quota est suffisant si votre activité se résume à vous balader sur les réseaux sociaux, consulter vos mails, faire du shopping en ligne… Cependant, si vous utilisez internet de manière plus intensive (streaming, gaming, torrenting), vous découvrirez rapidement les limites de la version gratuite. À noter que des paiements supplémentaires sont exigés pour regarder des vidéos en streaming, et qu’il n’est pas possible de contourner l’erreur proxy Netflix (autrement dit, vous n’avez pas accès aux bibliothèques Netflix). Sans surprise, la version gratuite comprend des publicités quelque peu intrusives. Néanmoins, Hotspot Shield réunit les qualités d’un VPN qui se respecte : sécurité, confidentialité et stabilité. L'abonnement payant est disponible à partir de 7.03€, sur un abonnement d'un an.

Proton VPN

protonVPN

Deuxième fournisseur VPN vraiment gratuit de cette sélection, Proton VPN a été créé par le CERN (Organisation européenne pour la Recherche nucléaire) en 2017.

Un premier gage de qualité, puisque ce réseau virtuel a été conçu par les mêmes ingénieurs que ProtonMail, l’un des services de messagerie mail cryptés les plus populaires. ProtonVPN applique donc une solide politique de non-conservation des logs. 

Sa version gratuite entre dans le sillage de leur philosophie : la confidentialité totale sur internet devrait être un droit inhérent à tout internaute. L’abonnement gratuit ne permet de se connecter qu’à un appareil et offre une vitesse de connexion relativement faible. Les serveurs gratuits sont localisés dans 3 pays. Si vous souhaitez passer à une l'offre payante, sachez que Proton VPN a fait le choix de proposer des offres sur étagère : la version Basic à 4€ par mois, la version Plus à 8€ par mois et enfin la version Visionary à 24€ par mois.

Windscribe

windscribe

Windscribe est un fournisseur VPN basé au Canada. Sa promesse : fournir aux internautes des outils puissants et faciles à utiliser, pour permettre à quiconque de contourner la censure.

Côté sécurité, la version gratuite est robuste. La navigation est solidement protégée grâce à un cryptage AES-256 avec authentification SHA512 et clé RSA 4096-bit. 

Autrement, vous naviguez incognito, sans disperser vos données personnelles dans les méandres d’internet. Windscribe ne stocke pas l’historique des sites consultés, ni l’adresse IP utilisée. Cependant, version gratuite oblige, le serveur collecte la quantité de données téléchargées sur une période glissante de 30 jours ainsi que l'horodatage de la dernière activité.

La valeur ajoutée de Windscribe réside dans son quota de données : 10 go par mois, ce qui est bien plus généreux que la plupart de ses concurrents gratuits. Vous pouvez vous connecter à une quantité raisonnable de serveurs, localisés dans 11 pays, dont les Etats-Unis, le Canada, le Royaume-Uni, Hong Kong, l’Allemagne… Le téléchargement est autorisé sur la plupart des réseaux, cependant l’accès à Netflix est bloqué. Avec un engagement d'un an, la version payante revient à 3.59€ par mois.

Hide.me

hide-me-logo

Hide.me fait partie du groupe eVenture Limited et a été créé en 2012 par des experts en cyber-sécurité en Malaisie. Une provenance fiable, puisque dans ce pays les fournisseurs VPN ne sont pas obligés de communiquer les journaux de navigation aux autorités.

La version gratuite de ce VPN ne lésine pas sur les sécurité des données. Avec sa politique “No Logs, No Ads”, Hide.me assure une navigation confidentielle et sécurisée. Il offre en outre un proxy gratuit et anonyme, permettant un accès facile aux sites bloqués.

 Les non-initiés apprécieront le support technique disponible même dans la version gratuite. Certes Hide.me met la barre haute côté sécurité, mais l’expérience de navigation avec la version gratuite n’est pas des plus heureuse : la quota des données est de 2 go par mois, l’utilisateur peut se connecter sur un appareil maximum et a le choix entre 5 localisations. Enfin, le torrent n’est pas autorisé et le débit est faible. Pour naviguer avec plus vitesse et de données, optez pour la version payante : 8.33€, avec un abonnement d'un an.

TunnelBear

tunnelbear

Fondé en 2011, TunnelBear est un fournisseur VPN basé au Canada. Sa mascotte, un ours mal léché, a rapidement conquis le cœur de milliers d’utilisateurs et apporte un côté ludique à une technologie qui se veut généralement très sérieuse. Avec la version gratuite, l’utilisateur a droit à 500 mo de données sécurisées par mois, sur un seul appareil.

Pour profiter d’un débit illimité et d’un plus grand nombre de serveurs, il est nécessaire de passer au service VPN payant : 4.39€ par mois en s'engageant un an.

Quelles alternatives aux abonnements VPN gratuits ?

Les VPN sont des logiciels complexes. Ils reposent sur des technologies de pointe qui impliquent des coûts importants de développement et de maintenance. Une faille même minime peut coûter cher et desservir votre couverture en ligne - surtout si vous pratiquez des activités quelque peu illégales.

Investir dans un VPN premium, c’est s’offrir des garanties qui n’ont pas de prix :

  • Une sécurité militaire et une confidentialité à toute épreuve : vous emportez votre historique de navigation jusque dans votre tombe
  • Une navigation libre, sans frontière, grâce à une large couverture internationale
  • Une bande passante illimitée, permettant le téléchargement en torrent, en P2P, ainsi que le streaming en haute définition
  • Une utilisation sans contrainte, avec la possibilité de connecter plusieurs appareils en même temps, dont des consoles, routeurs et télévisions connectées
  • Une interface ergonomique et une assistance technique sérieuse et réactive

Autant de raisons qui font que nous vous conseillons vivement de passer par un VPN payant. Mais payant ne signifie pas forcément hors de prix ! Pour conclure, nous vous proposons quelques alternatives à un VPN gratuit Mac ou Windows.

Souscrire à une offre bon marché

Le marché des serveurs virtuels est foisonnant, la concurrence est rude. C’est pourquoi de nombreux fournisseurs proposent des tarifs agressifs pour attirer et fidéliser leur clientèle. Voici une sélection des solutions VPN aux abonnements les plus attractifs :

  • TrustZone, 3€ par mois pour tout abonnement sur 12 mois
  • PrivateVPN, 3.40 € par mois pour tout abonnement sur 13 mois
  • Surfshark, 4.99 € par mois pour tout abonnement sur 12 mois
  • PureVPN, 5.16 € par mois pour tout abonnement sur 12 mois
  • NordVPN, 6.22 € par mois pour tout abonnement sur 12 mois

Retrouvez ici notre comparatif complet des meilleurs VPN bons marché.

S’engager sur le long terme

Voici une bonne solution si les relations longues ne vous effraient pas : souscrire à un abonnement sur 2, voire 3 ans permet de profiter de tarifs dégressifs. Par exemple, l’abonnement de NordVPN coûte 10.63€/mois sans abonnement, mais descend à 3.10€ avec un engagement de 3 ans. De même, ExpressVPN, un autre leader du marché, propose une formule à 6.22€/mois pour un abonnement de 15 mois, mais revient à 12€/mois sans abonnement.

Utiliser des versions d’essai gratuites

Cette solution n’est certainement pas viable sur le long terme, mais présente l’avantage d’être vraiment gratuite. Vous pouvez vagabonder d’un VPN gratuit à l’autre en n’utilisant que des versions d’essai qui durent généralement 30 jours. Pour la plupart des offres, il n’existe pas de différences majeures entre l'offre d’essai et l’abonnement payant. Vous pouvez donc jouir de toutes les fonctionnalités avancées et d’un haut niveau de sécurité, sans débourser un euro et avec quota de données largement supérieur à 500 mo par jour.

NordVPNExpressVPN ou encore PrivateVPN sont des serveurs réputés pour leur fiabilité, qui garantissent un anonymat à toute épreuve. Ils proposent des versions d’essai gratuites qui incluent de nombreuses fonctionnalités avancées.

Retrouvez notre sélection de VPN premiums offrant des périodes d'essai gratuites !


FAQ

Quel est le meilleur VPN gratuit ?

Hotspot Shield est le meilleur VPN gratuit :

  • Sécurité militaire : protocole OpenVPN et cryptage AES 256 bit
  • Quota de données : 500 mo par jour, suffisant pour une navigation modérée
  • Compatible avec la majorité des systèmes d'exploitation (appareils Mac, Windows, Android et IOS)
  • Serveurs aux Etats-Unis : permet de débloquer le contenu US

Où trouver un VPN gratuit ?

Chez les fournisseurs VPN qui proposent un modèle freemium : une offre gratuite limitée, une offre payante complète. Certains VPN hauts de gamme proposent des périodes d'essai gratuites, retrouvez-les dans cet article.

C'est quoi un VPN gratuit ?

Un VPN gratuit est une version restreinte d'un VPN payant : 

  • Quota de données limité
  • Faible couverture internationale, peu de serveurs
  • Un seul appareil utilisable en même temps
  • Sécurité parfois compromise
  • Publicités intrusives

Quel est le meilleur VPN gratuit pour Android ?

Hotspot Shield est le meilleur VPN pour se connecter depuis un appareil Android :

  • Solides technologies de cryptage : protocole OpenVPN, cryptage AES 256 bit
  • Service disponible sur smartphone et tablette Android
  • 500 mo de données par jour
  • Serveurs aux Etats-Unis : permet de contourner les blocages US

Approfondir sur ce sujet :

Comparatifs de clients VPN par plateformes et types d'utilisation :

Vrai geek de l'informatique, écrivain et créateur de contenu. Il s'intéresse à tous les aspects de l'industrie informatique. Le travail en freelance est dans sa nature, il voyage beaucoup et aime la vie d'expat pour avoir passé de nombreuses années en Asie notamment en Chine et Thaïlande.

opportunites-digitales.com