Comment tester la Fiabilité et la Qualité des VPN

Dans cet article, nous allons passer en revue les multiples caractéristiques qu’il est important d’évaluer chez un fournisseur VPN afin de déterminer la qualité du service offert. Nous développerons également les méthodes et outils que nous utilisons pour tester ces différents aspects lors de nos différents tests et comparatifs.

Récapitulatif des outils disponibles pour tester votre VPN :

Outils 

Type de Test

Fuite d'adresse IP

Fuite d'adresse IP

Fuite d'adresse IP

Fuite d'adresse IPv6

Fuite d'adresse IPv6

Fuite de DNS

Fuite de WebRTC

Fuite IP, DNS, WebRTC

Vitesse

Vitesse

Vitesse

Fuite de WebRTC

Enter your text here...

Cell

Il en existe bien entendu de nombreux autres outils permettant de faire ce genre de tests !

Tests de VPN - sécurité et la protection de la vie privée

Commençons d’abord par un postulat de base qui peut paraître évident mais qu’il est nécessaire de rappeler : tous les services de VPN ne se valent pas. Parmi la multitude d’offres disponible sur le web (plusieurs centaines de VPN), certains sont gratuits et les autres payants avec des tarifs plus ou moins élevés.

Il semble aller de soi qu’un service payant est généralement plus sûr qu’un gratuit, c’est particulièrement vrai avec les VPN. Avec un VPN gratuit, vous êtes généralement le produit !

Cependant, un VPN payant ne vous garanti pas nécessairement une protection sans faille, ce que certaines études nous ont révélées.

En d'autres termes, de nombreux services VPN qui se posent en solution #1 pour votre confidentialité et votre sécurité sont en fait vulnérables aux fuites en tout genre, que ce soit des adresses IP ou des requêtes DNS. Certains ont même été victimes de hacks !

Il est également inquiétant de constater que certains VPN ont des fonctionnalités défaillantes. C'est notamment le cas avec les interrupteurs d'arrêt ou "kill switch", qui ne bloquent pas toujours efficacement le trafic ou les protections contre les fuites IPv6 qui ne sécurisent pas votre adresse IP. Il suffit d'une seule fuite pour exposer votre identité et vos activités à des tiers en ligne.

Nous allons vous guider à travers différents outils qui peuvent être utilisés pour vérifier les connexions VPN pour différents types de fuites :

  • Fuites de DNS
  • Fuites d'adresse IP (IPv4 et IPv6)
  • Fuites du WebRTC

 Les outils de test mentionnés vous permettront de savoir si votre VPN vous protège réellement ou non.

Schéma DNS

Tests concernant les fuites DNS

Le DNS fait référence au système de noms de domaine en anglais (Domain Name System). Il est utilisé pour faciliter l'accès aux sites Web en traduisant les noms de domaine en adresses IP correspondantes. Par exemple, opportunites-digitales.com correspond à l’adresse IP 146.88.236.75. Vous pouvez vérifier votre adresse IP à l'aide de l'un de cet outil : whatismyip.com.

Comment connaitre l'adresse IP d'un site

Dans la plupart des cas, la traduction des noms de domaine en adresses IP correspondantes est effectuée par votre fournisseur d'accès Internet (FAI). Cependant, lorsque vous utilisez un VPN, votre adresse IP réelle est masquée, ce qui empêche les autres de suivre votre position.

Une fuite DNS se produit lorsque ces demandes de traduction sortent du tunnel VPN, exposant l'adresse IP (et l'emplacement) de votre fournisseur de services Internet, ainsi que votre historique de navigation. De nombreux VPN n'offrent pas une protection adéquate contre les fuites de DNS, ce qui signifie que vos requêtes DNS passent toujours par votre FAI et exposent ainsi vos activités en ligne.

Pour exécuter un test de fuite DNS, connectez-vous simplement à un VPN dont le serveur est situé en dehors de votre pays. Ensuite vous pouvez utiliser un outil comme dnsleaktest.com. Si l'adresse IP, l'emplacement et d'autres détails correspondent à ceux de votre FAI, c'est que votre DNS a fuité.

Schéma fuite DNS

Notez que les fuites DNS n'exposent pas votre adresse IP. Il fuit l'adresse IP et l'emplacement de votre fournisseur d'accès Internet qui peut être utilisé pour suivre facilement votre adresse IP.

Pour prévenir les fuites de DNS, utilisez un VPN qui possède son propre système DNS crypté.

Fuites d'adresses IP

La plupart des VPN prétendent protéger votre adresse IP, mais ce n’est pas toujours le cas. Pour tester votre service VPN pour les fuites d'adresse IP, vous pouvez utiliser un outil basique comme WhatIsMyIP évoqué plus haut.

Notez qu'il est nécessaire de tester un service VPN pour détecter les fuites d'adresse IP lorsque la connexion VPN est active mais aussi lorsqu'elle est en phase de reconnexion. La plupart des VPN divulgueront votre adresse IP lors de la reconnexion après une connexion interrompue.

Dans le cas où la connexion VPN venait à se couper, les VPN devraient avoir un commutateur d'arrêt (Kill switch) qui bloque complètement le trafic Internet.

Outre WhatIsMyIP, ipleak.org ou ipleak.net sont deux autres outils que vous pouvez utiliser. Ils offrent beaucoup plus d'informations que de simples adresses IP mais nous nous concentrerons uniquement sur cet aspect. En plus des tests de fuite IPv4, ils permette d'effectuer des tests de fuite IPv6.

Outils spécifiques aux fuites IPv6

fuites IPv6

Si vous n'êtes pas sûr de ce qu'est IPv6, c'est la version 6 du protocole Internet, successeur d'IPv4, le format d'adresse IP standard encore utilisé par la grande majorité des internautes. Comme l’IPv4, il attribue un identifiant aux appareils connectés à Internet.

La fuite de votre IPv6 signifie que votre adresse IP est rendue publique, ce qui représenté un risque pour votre vie privée. Souvenez-vous, un VPN vous aide à changer d'adresse IP !

Des outils comme ceux cités plus haut recherchent les fuites IPv4 et IPv6, mais si vous souhaitez seulement faire des tests de fuite IPv6, vous pouvez essayer un de ces deux liens : test-ipv6.com/ ou ipv6leak.com/.

Si vous utilisez un VPN compatible IPv6 et que l'outil vous indique que votre IPv6 fuit, le mieux est de passer à un autre fournisseur. Vous pouvez également désactiver manuellement la connectivité IPv6 sur votre appareil si vous avez des fuites IPv6. Notez enfin que si votre VPN prend en charge IPv6, vous bénéficiez automatiquement d'une protection contre IPv4.

Test lors d’une phase de reconnexion

Les outils mentionnés ci-dessus peuvent être utilisés pour tester les connexions VPN lorsqu'elles sont actives. Cependant, vous devriez également simuler des interruptions pour voir si le VPN gère bien les problèmes de connexions.

Voici comment vous pouvez le faire :

  1. Lorsque vous êtes connecté au VPN, déconnectez-vous d'Internet.
  2. Une fois la connexion arrêtée, reconnectez-vous au Web et ouvrez plusieurs onglets avec des outils de test de fuite d’IP comme ceux cités précédemment.
  3.  Rafraîchissez chaque onglet aussi rapidement que possible pendant que la connexion VPN est rétablie.
  4.  Une fois que vous êtes de nouveau connecté au VPN, arrêtez de rafraîchir les onglets.
  5.  Vérifiez tous les résultats du test pour voir si votre adresse IP réelle apparaît. Si c'est le cas, cela signifie que le VPN que vous utilisez présente des fuites de données IP lors de la reconnexion.

Pour éviter les fuites d'adresse IP, vous devez vous assurer d'avoir un VPN sécurisé doté d'un “Killswitch”. Cette fonction vous déconnecte automatiquement du Web en cas de problèmes de connectivité à un serveur VPN et vous permet de ne pas être exposé. Notre top 5 des meilleurs VPN en 2020 est d’ailleurs uniquement composé de services équipés de Killswitch.

Fuites WebRTC

WebRTC (Web Real-Time Communication) est un ensemble de technologies ouvertes qui permettent aux pages Web de fournir des communications P2P (partage de fichiers, appels vocaux et vidéos) via un navigateur Web. La plupart des navigateurs modernes comme Firefox, Chrome et Opera supportent entièrement la norme WebRTC.

WebRTC, entre autres choses, donne aux navigateurs Web la capacité de détecter à la fois les adresses IP publiques d'un utilisateur et ses adresses IP locales. Cette capacité est essentielle pour faciliter les communications P2P en utilisant uniquement des navigateurs Web, sans applications ou plugins supplémentaires.

Seul petit problème, des fuites dans le WebRTC peuvent se produire. Les fuites WebRTC sont une forme de fuite IP. Les pages Web peuvent utiliser les API WebRTC JavaScript pour demander au navigateur les adresses IP d'un périphérique. Une fois qu'ils ont recueilli ces adresses IP, ils peuvent les envoyer à leurs serveurs et les utiliser pour identifier qui accède à une page Web ou à un service particulier.

Vous pouvez analyser votre connexion VPN à la recherche de fuites WebRTC à l'aide de l'outil WebRTC Leak Test Tool de BrowserLeaks. Si vous voyez votre adresse IP dans les résultats, cela signifie qu'il s'agit d'une fuite WebRTC.

Vous pouvez également désactiver le WebRTC dans le navigateur que vous utilisez pour empêcher sa fuite.

ookla speed test

Test de vitesse

Avec la confidentialité et la sécurité, la vitesse est également l'un des aspects fondamentaux d’un service VPN. Il existe de nombreux facteurs qui affectent la vitesse du VPN, en voici quelques-uns :

1. Distance physique entre l'utilisateur et le serveur VPN

C'est le facteur le plus courant qui affecte la vitesse VPN. Si vous êtes en Chine et que vous utilisez un serveur VPN situé en France, vous devrez faire face à des vitesses de connexions plus lentes. Choisir un service VPN dont le serveur est situé à proximité de chez vous permettra de résoudre ce problème.

2. Nombre d'utilisateurs actifs sur le serveur VPN

De nombreux fournisseurs de services VPN populaires ont leurs serveurs surchargés, ce qui se traduit par des vitesses lentes et des connexions interrompues pour leurs utilisateurs. Avant d'acheter un VPN, assurez-vous qu'ils fournissent une page d'état du/des serveur(s) avec des informations en temps réel sur la bande passante.

3. Limites de votre fournisseur d'accès Internet

Quelle que soit la vitesse de votre VPN, celle-ci ne sera jamais supérieure à celle de votre fournisseur d'accès Internet. Votre FAI contrôle la vitesse globale de votre Internet.

3. Niveau de cryptage

Plus le niveau de cryptage augmente, plus la vitesse du VPN diminue. Le protocole L2PT est plus sûr que le protocole PPTP mais a une vitesse nettement inférieure. Si la plupart des tâches que vous effectuez sur Internet n'ont pas besoin d'un niveau élevé de cryptage, préférez un niveau inférieur de cryptage. En savoir plus sur les protocoles de cryptage utilisés pour les VPN.

4. Paramètres du pare-feu

Les paramètres de votre pare-feu ne doivent pas interférer avec le trafic VPN ou les performances du CPU, car ils peuvent affecter la vitesse dans une large mesure.

5. Puissance de traitement de votre appareil

Chaque fois qu'un VPN est actif sur votre ordinateur ou votre smartphone, votre appareil travaille constamment en arrière-plan pour crypter et décrypter les paquets d'informations. Cela consomme une quantité considérable de puissance de traitement. Plus la vitesse de votre Internet est rapide lorsque vous utilisez un VPN, plus vous avez besoin de puissance de traitement.

Ainsi, même si votre VPN est rapide et que vous disposez d'une connexion Internet de qualité, votre CPU peut limiter votre capacité à pleine vitesse.

6. Restrictions régionales de bande passante

De nombreux pays ont une infrastructure de bande passante médiocre, ce qui limitera votre vitesse, quelle que soit la vitesse de votre FAI ou serveur VPN. Une autre considération régionale est le nombre de personnes en ligne à un moment donné de la journée. Des temps d'utilisation élevés peuvent ralentir la vitesse pour tout le monde.

Pour tester la vitesse de votre connexion avec un VPN, nous vous recommandons une des trois options suivantes :

Méthodologie des tests de vitesse VPN

Lorsque vous utilisez un VPN, votre trafic web circule généralement à travers plus de distance de fibre et plus de machines. Votre vitesse de connexion se trouve affectée par toute cette distance supplémentaire parcourue. Pour les fichiers torrents de grande taille, cela peut signifier une attente plus longue avant d'obtenir le fichier que vous téléchargez.

Les réseaux sont des choses délicates et nous ne prétendons aucunement que notre travail est ce qui se fait de mieux en matière de tests de vitesse VPN. Il s'agit plutôt d'une photographie des performances d’un service VPN à un instant T. Nous ne pensons pas non plus que les vitesses devraient être la seule mesure utilisée pour évaluer un VPN, mais c'est clairement une préoccupation majeure pour les utilisateurs, en particuliers ceux qui font du téléchargement en P2P ou du streaming.

Voici comment nous testons la vitesse des VPN :

  • Nous effectuons d’abord un test de connexion simple. Avec les outils cités plus haut, nous mesurons la vitesse moyenne de connexion sans VPN. Puis nous la comparons avec la vitesse de connexion avec VPN en utilisant 4 positions géographiques différentes : France, Royaume-Uni, États-Unis et Chine. Nous effectuons ces 5 tests 3 fois par jours à différents moments de la journée : le matin, le midi et le soir. Nous calculons ensuite le pourcentage de différence entre la connexion sans VPN et celles connexions avec VPN et nous faisons une moyenne. Plus le pourcentage est faible, plus la vitesse de téléchargement avec VPN est proche de la vitesse initiale sans VPN.
  • Nous effectuons également des tests de vitesse avec et sans VPN pendant que nous téléchargeons du torrent et calculons le pourcentage de différence entre les deux.

VPN avec la meilleure protection contre les fuites

Logo NordVPN

Avec NordVPN, vos appareils n'utilisent que des serveurs DNS exploités directement par la société, vous n'avez donc pas à vous soucier de la fuite de vos informations et de leur revente à des tiers. 

De plus, NordVPN garanti une expérience sans fuites et promet que si vous testez et constatez une fuite DNS avec leur client VPN, il vous aiderons immédiatement à résoudre le problème.

expressVPN

D’après nos tests, ExpressVPN est un des VPN qui fait le meilleur travail de protection des utilisateurs contre les fuites dans tous les types de scénarios, y compris les reconnexions, les interruptions de réseau et les pannes VPN. Il offre des paramètres avancés de protection contre les fuites et une grande sélection d'applications pour différents appareils.

Quel que soit le VPN que vous utilisez, c'est une bonne idée de vérifier périodiquement les fuites et autres problèmes, surtout après toute mise à jour.

No results have been returned for your Query. Please edit the query for content to display.

Bernard Jarno

Vrai geek de l'informatique, écrivain et créateur de contenu. Il s'intéresse à tous les aspects de l'industrie informatique. Le travail en freelance est dans sa nature, il voyage beaucoup et aime la vie d'expat pour avoir passé de nombreuses années en Asie notamment en Chine et Thaïlande.

      opportunites-digitales.com