Comment Kape Technologies fait progressivement main basse sur l’industrie du VPN

Comment Kape Technologies fait progressivement main basse sur l’industrie du VPN
ceo de kape technologies

Kape Technologies, un ancien distributeur de logiciels malveillants qui opère en Israël, a maintenant acquis 4 services VPN différents et une collection de sites Web spécialisés dans les tests de VPN qui classent les VPN opérés par Kape en tête de leurs recommandations (surprenant non ?). Ce rapport examine l’histoire controversée de Kape Technologies et son expansion rapide dans le secteur des VPN.

Comme dans toute industrie liée à la technologie, le monde des VPN subit des changements et des acquisitions majeures. L’exemple le plus récent est celui d’ExpressVPN, qui a annoncé la semaine dernière son rachat par Kape Technologies. Bien que cela puisse surprendre de nombreuses personnes, ce n’est pas une nouveauté dans le secteur. Kape s’est lancé dans une frénésie d’achats de sociétés VPN depuis 2017.

Malheureusement, de nombreux utilisateurs de VPN restent inconscients des véritables propriétaires du VPN qu’ils utilisent et des sociétés auxquelles ils font confiance avec leurs données, ainsi que de l’histoire douteuse derrière certaines de ces entités. 

Ce rapport approfondi a pour but de révéler de nombreux détails pour que tous nos lecteurs puissent se faire une opinion sur le sujet. Voici ce que nous allons couvrir dans cet article :

Kape (anciennement Crossrider) était un distributeur de logiciels malveillants et de logiciels publicitaires.

  • Les personnes derrière Kape et Crossrider
  • Crossrider commence à acheter des services VPN, puis change de nom pour devenir Kape Technologies.
  • Kape achète une collection de sites Web de tests de VPN, puis modifie les classements.
  • L’avenir des entreprises VPN contrôlées par Kape.
  • Pour mieux comprendre la situation, nous devons d’abord examiner l’histoire de Kape.

Kape (anciennement Crossrider) était un distributeur de logiciels malveillants et de logiciels publicitaires.

Avant 2018, Kape Technologies s’appelait Crossrider et il s’agissait d’un acteur tristement célèbre dans le secteur des logiciels malveillants. Vous pouvez encore trouver de nombreux articles sur les malwares et adwares de Crossrider infectant divers appareils. Certains de ces liens sont répertoriés sur notre page de test de Cyberghost.

kape logo

Les personnes à l'origine de Kape et de Crossrider

Le principal responsable de la société Kape est Teddy Sagi, un milliardaire israélien qui a déjà passé du temps en prison pour délit d’initié. Sagi a gagné une grande partie de sa fortune grâce à une société de jeux d’argent appelée Playtech. Il a acquis Kape Technologies en 2012 et en a fait un acteur majeur du secteur des logiciels malveillants et des logiciels publicitaires.

Il est intéressant de noter que Sagi est également cité dans les Panama Papers qui détaillent une “industrie financière offshore malhonnête.”

L’autre personnage clé derrière Kape est Koby Menachemi. Forbes a écrit un article sur Menachemi, détaillant ses liens avec les services secrets israéliens et le cyberespionnage.

Forbes a noté les liens que Kape entretenait avec les entités de surveillance de l’État israélien :

“Un grand nombre d’entreprises sont affiliées à des injecteurs de publicité, soit en conditionnant leurs outils, soit en leur envoyant des publicités. L’une des plus importantes est Crossrider, dont la majorité des parts est détenue par le milliardaire Teddy Sagi, un entrepreneur en série et ancien détenu qui a été emprisonné pour délit d’initié dans les années 1990. Sa plus grosse fortune à ce jour est le développeur de logiciels de jeux Playtech. Le cofondateur et PDG Koby Menachemi faisait partie de l’équipe, où il a été développeur pendant trois ans.”

Ce qui est passé inaperçu, jusqu’à présent, c’est que la plupart des organisations recherchées impliquées dans ce commerce potentiellement dangereux sont basées en Israël. Il se trouve qu’elles ont également des liens avec l’armée du pays et sa principale agence de renseignement, l’équivalent israélien de la NSA : l’Unité 8200, qui travaille au sein des Forces de défense israéliennes (FDI).

Il est intéressant de noter que nous venons également d’apprendre que le directeur informatique d’ExpressVPN, Daniel Gericke, a également des liens avec les activités de surveillance de l’État. Selon Reuters, M. Gericke et deux autres personnes ont “admis avoir violé les lois américaines sur le piratage informatique et les interdictions de vendre des technologies militaires sensibles” aux Émirats arabes unis. Selon les rapports, cette “technologie militaire sensible” a aidé les Émirats arabes unis à espionner les dissidents et les militants des droits de l’homme.

“Les pirates informatiques et ceux qui soutiennent de telles activités en violation de la loi américaine doivent s’attendre à être poursuivis pour leur comportement criminel”, a déclaré dans un communiqué Mark J. Lesko, procureur général adjoint par intérim de la division de la sécurité nationale du ministère de la justice.

Faites ce que vous voulez de cette information. Cependant, n’oubliez pas que lorsque vous utilisez un VPN, vous faites confiance au service pour gérer l’ensemble de votre trafic crypté et ne rien faire de douteux en arrière-plan.

changement de nom

Crossrider commence à acheter des services VPN, puis change de nom pour devenir Kape Technologies

Maintenant que vous comprenez le contexte et le leadership derrière Kape Technologies, examinons son implication dans l’industrie du VPN.

  • 2017 : Crossrider achète le VPN CyberGhost pour 10 millions de dollars.

La première grande acquisition de VPN de Crossrider a eu lieu en mars 2017, lorsqu’elle a acheté CyberGhost VPN pour environ 10 millions de dollars. Fondé à l’origine en 2004, CyberGhost était un gros acteur du secteur qui a connu une croissance rapide avant d’être racheté.

  • 2018 : Crossrider change de nom et devient “Kape”.

Au cours de l’année 2018, Crossrider a décidé de changer son nom en “Kape Technologies” dans le cadre d’un effort de rebranding. Ido Erlichman, le PDG de Kape, a admis dans cet interview que le changement de nom était une tentative de distancer Kape des “activités passées” controversées :

La décision de renommer l’entreprise, explique Erlichman, est due à la forte association avec les activités passées de l’entreprise ainsi qu’à la nécessité d’améliorer l’image de marque de l’entreprise auprès des consommateurs.

  • 2018 : Kape achète Zenmate VPN pour 5 millions de dollars.

Ne se contentant pas d’un seul service VPN, Kape passe ensuite à l’achat de Zenmate VPN, basé en Allemagne, pour environ 5 millions de dollars.

  • 2019 : Kape achète Private Internet Access pour 127 millions de dollars

L’acquisition suivante a eu lieu en 2019, lorsque Kape a acheté Private Internet Access (PIA) pour 127 millions de dollars en espèces et en actions. À l’époque, PIA était un acteur majeur de l’industrie des VPN avec une base d’utilisateurs importante.

  • 2021 : Kape achète ExpressVPN pour 936 millions de dollars.

La dernière acquisition majeure de VPN de Kape Technologies est ExpressVPN, qu’elle a acheté pour près d’un milliard de dollars. Il s’agit de loin de la plus grande acquisition de VPN à ce jour et d’un ajout majeur qui vient s’ajouter au portefeuille de Kape.

Kape achète une collection de sites web de « tests » de VPN pour 149 millions de dollars, puis modifie les classements.

Kape Technologies a également acheté une collection de sites Web de tests VPN en 2021. Oui, vous avez bien compris. La société mère qui possède ces VPN possède maintenant aussi quelques sites Web très en vue qui “passent en revue” et recommandent « de façon impartiale » des VPN aux utilisateurs du monde entier.

Il s’agit clairement d’un conflit d’intérêts ici.

En mai 2021, la nouvelle est tombée que Kape avait acheté une société appelée Webselenese. Comme Kape, Webselenese opère également depuis Israël et gère les sites Web vpnMentor.com et Wizcase.com. Collectivement, ces deux sites Web génèrent un trafic de recherche mensuel colossal et couvrent plusieurs pays et continents.

Notez qu’il est possible qu’il y ai d’autres sites web de tests de VPN dans le portefeuille de Kape dont nous n’avons pas connaissance.

En visitant la page d’accueil de vpnMentor aujourd’hui, nous constatons que les trois grands services VPN de la société mère occupent tous les 3 premières places dans le classement des meilleurs VPN pour 2021.

classement vpn de vpnmentor
Le dernier classement des "meilleurs" VPN effectué par VPN Mentor !

Il y a encore quelques mois, vpnMentor et Wizcase avaient tous les deux NordVPN et Surfshark dans leur top classement. Cependant, depuis que Kape a acheté ces sites web, nous avons aperçu des changements significatifs dans les classements qui donnent toutes les 3 premières places aux propres sociétés VPN de Kape. Surprenant ?

De même pour Wizcase.com, nous retrouvons exactement le même classement dans le top 3 sur l’autre site web de Kape.

L'avenir des entreprises VPN détenues par la société Kape

Si le passé est généralement une bonne indication de l’avenir, Kape devrait continuer à étendre ses acquisition dans le secteur de la cybersécurité et des VPN, qui ne cesse de croître. Peut-être que dans un avenir pas si lointain, ce conglomérat de VPN et de sites d’évaluation de VPN sera séparé et potentiellement vendu en tant que sociétés à part entière.

En attendant, il y a maintenant des millions d’abonnés VPN qui tombent sous la propriété et le contrôle de la société Kape sans le savoir. Malheureusement, les performances des VPN détenus par Kape que nous avons récemment testés sont en chute libre face à la concurrence. Notre classement pour 2022 sera bientôt mis à jour pour refléter ces développements et les derniers tests de notre équipe.

Espérons que cette tendance à la centralisation se ralentira dans les années à venir dans l’industrie du VPN, car elle offre à l’utilisateur final moins de choix.

Actu VPN
opportunites-digitales.com
Logo