opportunites digitales logo

Télécharger des torrents en toute sécurité et de manière anonyme ?

Télécharger des torrents en toute sécurité et de manière anonyme ?
Bannière guide téléchargement P2P

Le torrenting comporte des risques, mais vous pouvez les éviter en prenant des mesures de sécurité appropriées. Pour faire du torrent en toute sécurité, utilisez un VPN pour le torrenting pour masquer votre adresse IP, un client de torrent fiable et un logiciel antivirus efficace. En outre, ne téléchargez et n’ouvrez que les fichiers torrent auxquels vous faites confiance de préférence.

Le torrenting est un excellent moyen de partager et de télécharger des films, de la musique, des logiciels et d’autres fichiers volumineux. Toutefois, le téléchargement de torrents comporte un certain nombre de risques.

Si vous ne prenez pas les mesures de sécurité appropriées, vous pouvez télécharger accidentellement (ou non) des fichiers contenant des virus, ainsi que du matériel protégé par le droit d’auteur. En outre, n’importe qui dans l'”essaim de torrents” peut voir votre adresse IP et votre identité.

Heureusement, vous pouvez éliminer en grande partie les risques associés au partage de fichiers de pair à pair (P2P) en suivant les conseils de cet article.

La meilleure façon de faire du torrent en toute sécurité est d’utiliser un VPN sécurisé. Un VPN sûr cache votre adresse IP et ne conserve pas de traces de votre activité de partage de fichiers en ligne.

Dans ce guide, nous détaillons également les risques du torrent sans protection, comment ajuster vos paramètres VPN et les configurations de votre client torrent pour des téléchargements P2P en toute sécurité.

Comment faire du torrent en toute sécurité : 5 conseils essentiels

1. Utiliser un VPN pour masquer votre adresse IP de torrent

La meilleure façon de faire du torrent en toute sécurité et de manière anonyme est d’utiliser un réseau privé virtuel (VPN).

Un bon VPN masque votre véritable adresse IP, ce qui empêche les systèmes de surveillance de vous identifier.

Le logiciel VPN dissimule également le fait que vous pratiquez le torrent à votre fournisseur d’accès à Internet (FAI) et à votre administrateur réseau (à l’école ou au travail).

Vous ne devez cependant utiliser qu’un VPN optimisé pour les téléchargements sécurisés et privés. Nous recommandons des VPN sécurisés pour le torrenting plus loin dans ce guide.

Un service VPN spécialisé dans le P2P, comme NordVPN, enregistre des vitesses de téléchargement rapides, ne conserve pas les journaux Internet et ne divulgue jamais votre adresse IP.

Une autre raison d’utiliser un VPN est de contourner les blocages Internet imposés par les FAI et les administrateurs de réseaux scolaires ou professionnels sur les sites de partage de fichiers et les traqueurs de torrents.

Un VPN contourne les filtres de contenu en acheminant votre connexion via un serveur sécurisé, qui vous attribue une nouvelle adresse IP. Vous devrez vous connecter dans un autre pays pour contourner les géoblocs.

Assurez-vous de faire toujours tourner votre VPN quand vous téléchargez !

  • De nombreuses personnes se font piéger lorsqu’elles font du torrent en ne laissant pas leur VPN fonctionner lorsque le client torrent est actif.
  • Les clients torrent peuvent commencer à laisser des traces dès que vous les lancez. À moins que votre VPN ne soit déjà activé, votre adresse IP réelle est exposée lorsque cela se produit.
  • Pour cette raison, vous devez activer votre VPN avant de lancer le client torrent et après avoir fermé le programme.
  • Lorsque vous quittez le menu du client, assurez-vous que le programme n’est pas encore en cours d’exécution dans la barre d’état système de votre appareil.
  • Ne vous déconnectez de votre VPN que lorsque vous êtes absolument certain que le client torrent s’est arrêté.
  • Il est également essentiel de configurer correctement votre VPN. Par exemple, assurez-vous que la fonction kill switch de votre VPN est activée pour éviter les expositions IP inattendues.

Qu'en est-il de l'utilisation de services proxy pour le torrenting ?

Certains utilisateurs choisissent d’utiliser des services proxy pour le torrenting, comme le proxy SOCKS5 de Shadowsocks.

Un proxy est similaire à un VPN dans la mesure où il change votre adresse IP, mais il ne crypte pas votre trafic de torrent.

En d’autres termes, votre FAI peut toujours voir que vous faites du torrenting et peut limiter votre connexion.

Nous vous recommandons vivement d’utiliser un VPN de torrent sécurisé plutôt qu’un proxy.

Vitesses de téléchargement torrent avec NordVPN
Il existe de nombreux logiciels de torrent sur le marché

2. Utilisez un client torrent sûr

Il existe de nombreux clients torrent populaires, mais ils ne sont pas tous aussi sûrs et privés.

Il est important d’utiliser un client torrent qui est non seulement facile à utiliser mais, surtout, qui ne contient pas de virus et protège votre vie privée.

Par exemple, le populaire uTorrent est rempli de publicités invasives. Le logiciel contient également des bloatware.

Nous avons testé qBittorrent, uTorrent, BitTorrent, Transmission et Vuze. D’après notre analyse, Transmission est le client torrent le plus sûr avec uTorrent.

Configurez correctement votre client torrent

Un client torrent correctement configuré peut maximiser votre sécurité et votre confidentialité lors du leeching et du seeding de fichiers.

Dans votre client torrent, recherchez un paramètre de “liaison IP”. Il vous permet d’établir une liste blanche des adresses IP à partir desquelles vous pouvez effectuer un torrent et de bloquer toutes les autres connexions.

En pratique, la liste blanche fonctionne comme un coupe-circuit VPN. Sachez qu’elle bloquera votre connexion si votre adresse IP VPN change.

Voir les instructions détaillées pour la configuration de votre client torrent plus loin dans cet article.

3. Ne visitez que des sites Web de torrents sûrs

Il existe des milliers de sites Web hébergeant des liens torrents dans le monde entier. Vous devez cependant faire attention à celui que vous utilisez.

Malheureusement, de nombreux sites de partage de fichiers hébergent de faux liens et parfois des liens vers des fichiers infectés par des virus.

Il est toujours préférable de s’en tenir à des sources fiables, pour éviter les mauvaises surprises. Un conseil, lisez les commentaires pour vous assurer que personne n’a eu de mauvaise expérience avec un fichier.

Assurez-vous que votre antivirus est toujours en marche, avec une surveillance en temps réel activée, pour éviter de visiter des sites web dangereux.

Retrouvez notre sélection des meilleurs sites de torrent du moment !

site the piratebay pour torrent
The Pirate bay est probablement le site de torrent le plus célèbre au monde !

4. Dans la mesure du possible, ne téléchargez que les torrents auxquels vous faites confiance.

Les torrents peuvent contenir des contenus dangereux tels que des logiciels malveillants, des logiciels espions et des ransomwares. Il est très important de ne télécharger que des torrents auxquels vous faites confiance.

Certains sites de torrents utilisent des icônes d’utilisateurs de confiance pour marquer les contributeurs réguliers qui ne publient que des liens torrents et magnets sûrs. Il s’agit d’un outil utile pour trouver des torrents sans virus.

Recherchez également des fichiers avec un bon nombre de seeders et de leechers.

Vérifiez toujours le contenu d’un fichier téléchargé. Si vous attendez un fichier vidéo et que vous obtenez un programme .exe, ne l’ouvrez pas.

En fait, méfiez-vous des extensions de fichiers que vous ne reconnaissez pas. Si vous voyez un type de fichier inconnu, effectuez une recherche sur un moteur de recherche avant de l’ouvrir.

5. Installez un logiciel antivirus sur votre appareil

Suite aux conseils ci-dessus, vous devez analyser chaque fichier que vous téléchargez en utilisant un logiciel antivirus efficace.

Il existe plusieurs bonnes applications antivirus gratuites, et nous vous recommandons principalement Malwarebytes.

La version premium de Malwarebytes offre une surveillance et une protection en temps réel.

Nous vous recommandons de faire 3 choses avec votre logiciel antivirus :

  1. Analyser tout fichier torrent que vous téléchargez.
  2. Configurer des analyses régulières (quotidiennes) des appareils
  3. Activez la surveillance des sites Web en temps réel pour bloquer l’accès aux sites Web de torrents dangereux.

Les meilleurs VPN pour télécharger en toute sécurité

Le torrenting avec un VPN est essentiel pour un téléchargement de fichiers sécurisé. Cependant, tous les VPN ne sont pas adaptés au partage anonyme de fichiers.

Un VPN pour le torrenting sécurisé doit avoir les caractéristiques suivantes :

  • Des serveurs VPN adaptés au P2P à haut débit.
  • une politique de confidentialité sans logs personnels
  • Un kill switch entièrement fonctionnel

Ces caractéristiques sont le strict minimum qu’un VPN de torrenting sécurisé doit inclure. Si un VPN ne couvre pas les trois exigences, ne l’utilisez pas un conseil.

Certains VPN incluent également la redirection de port, ce qui accélère les connexions P2P. De plus, ce paramètre est parfois nécessaire pour lancer efficacement les torrents.

En ce qui concerne les VPN gratuits pour torrents, une allocation mensuelle de données importante ou, mieux, une bande passante illimitée sont nécessaires pour télécharger des fichiers plus importants.

Voici nos VPN favoris pour les torrents :

Voici comment configurer votre VPN pour le torrenting sécurisé :

  1. Connectez-vous à un serveur P2P. Certains VPN optimisent tous leurs serveurs pour le trafic P2P. Dans ce cas, vous pouvez vous connecter à n’importe quel serveur proche.
  2. Activez le kill switch et la protection contre les fuites. Vérifiez dans les paramètres de votre VPN que tous les paramètres spéciaux visant à empêcher les fuites d’IP sont actifs, notamment le kill switch VPN.
  3. Assurez-vous que vous utilisez un protocole sécurisé, par exemple Wireguard, OpenVPN ou IKEv2. Les protocoles à faible sécurité comme le PPTP ne sont pas sécurisés et vous rendent vulnérables.
  4. Vérifiez les fuites. Lorsque votre VPN fonctionne, assurez-vous que votre véritable adresse IP n’est pas visible publiquement. Vous pouvez utiliser un outil de détection des fuites VPN pour cela.
  5. Sélectionnez un serveur proche dans une juridiction sûre pour le torrenting. Évitez de vous connecter aux États-Unis, au Royaume-Uni, à l’Allemagne ou à l’Australie pour le torrenting, surtout si vous vivez dans l’une de ces juridictions.

Les dangers du torrenting

Le torrenting n’est pas toujours sans danger. Nous avons dressé ci-dessous la liste des principaux risques liés au torrenting, que vous pouvez en grande partie éliminer en suivant nos conseils pour un torrenting sûr.

1. Logiciels malveillants et virus

Les fichiers torrents et les liens magnétiques ne sont pas dangereux en soi. Ils permettent simplement de configurer votre client torrent pour qu’il charge et télécharge ce que vous torrentez.

Le risque est que les fichiers que vous téléchargez contiennent des logiciels malveillants. Il peut s’agir d’un logiciel espion, d’un rançongiciel ou de tout autre type de virus.

Il est donc extrêmement important que vous fassiez confiance à la source des fichiers que vous torrentez. De même, vous devez utiliser un bon programme antivirus pour les tester avant de les utiliser.

Le risque de télécharger des fichiers dangereux est toujours présent lors du torrenting, mais le fait d’être prudent et de lancer des analyses antivirus réduit considérablement les risques.

2. Risques juridiques et trolls du droit d’auteur

Le plus grand risque associé au torrenting est celui des conséquences juridiques auxquelles vous pouvez être confronté si vous partagez du matériel protégé par des droits d’auteur.

En termes simples, le partage de matériel protégé par des droits d’auteur sans l’autorisation du détenteur de ces droits est illégal. En France, Hadopi a été créé pour combattre le téléchargement illégal !

Le torrenting étant une activité de pair à pair, il implique à la fois le téléchargement et la mise en ligne du fichier, ce qui constitue une infraction plus grave que le seul téléchargement d’un fichier.

Certaines entreprises peu scrupuleuses connaissent ces sanctions et utilisent la menace d’une action en justice pour se faire payer, même contre des utilisateurs qui n’ont même pas partagé de matériel protégé par le droit d’auteur.

Ces entreprises surveillent les torrents publics et collectent des listes d’adresses IP. Ils envoient ensuite des lettres de menace aux fournisseurs d’accès à Internet auxquels appartiennent ces adresses IP. Les FAI peuvent alors transmettre les menaces légales à leurs clients.

Cette pratique a tendance à cibler les personnes vulnérables ou peu au fait de la technologie. Ils sont généralement à la recherche d’argent facile, et non d’une protection de leur propriété intellectuelle, c’est pourquoi ils ne ciblent que les personnes qui n’y connaissent pas grand chose.

L’utilisation d’un VPN sans logs qui ne divulgue pas votre véritable adresse IP élimine pratiquement tout risque juridique lié au torrenting.

3. Pirates informatiques

Il est très peu probable que vous soyez la cible de pirates informatiques pendant que vous faites du torrenting, mais cela reste une possibilité.

Un pirate pourrait utiliser vos informations publiques (par exemple, votre adresse IP) pour se faire passer pour vous, vous cibler dans des escroqueries ou des attaques DDoS.

Là encore, l’utilisation d’un VPN élimine pratiquement ce risque, car il masque votre véritable adresse IP dans l’essaim de torrents.

Les pirates peuvent également utiliser des logiciels malveillants et des ransomwares pour vous cibler, c’est pourquoi vous devez également avoir une protection contre les logiciels malveillants (antivirus) en cours d’exécution sur votre appareil.

4. Restriction de votre FAI

L’étranglement du FAI est moins grave que les risques énoncés ci-dessus, mais il est très frustrant lorsqu’il se produit.

Si votre FAI voit que vous faites beaucoup de téléchargement de fichiers torrents, il peut décider d’étrangler toute votre connexion Internet.

L’étranglement par le FAI est plus courant dans certains pays que dans d’autres. C’est notamment le cas dans les pays d’Asie du Sud-Est, comme la Corée du Sud, la Malaisie, Singapour et le Japon.

Un VPN empêche votre FAI de surveiller votre activité sur Internet et réduit le risque qu’il étrangle votre connexion.

Glossaire du torrenting

Il y a beaucoup de jargon dans le milieu du torrenting, qui peut être difficile à comprendre.

Voici les définitions des termes les plus fréquemment utilisés dans le domaine du torrenting :

  • Pair – un utilisateur dans une structure de réseau P2P. Les pairs téléchargent des données depuis/vers d’autres pairs.
  • P2P – signifie “peer-to-peer”. Il s’agit d’une alternative à la structure de réseau client-serveur où les utilisateurs individuels téléchargent des fichiers à partir d’un serveur central. Au lieu de cela, tous les utilisateurs du réseau P2P partagent des fichiers entre eux.
  • Swarm – le mot utilisé pour décrire un groupe de pairs qui téléchargent/téléchargent les uns des autres.
  • Seed : téléchargement d’un torrent vers d’autres utilisateurs. Ceci est nécessaire pour maintenir un torrent.
  • Leech (sangsue) : téléchargement à partir d’autres utilisateurs, également utilisé pour décrire quelqu’un qui ne fait que télécharger et ne contribue pas à maintenir le torrent en le partageant.
  • Lien magnétique : une alternative au téléchargement d’un fichier .torrent. Un lien magnétique est un lien qui connecte votre client torrent à un torrent particulier.
  • Bitrate : vitesse de téléchargement d’un torrent, généralement mesurée en mégaoctets par seconde (MiB/s).
Actu VPN
Sommaire
opportunites-digitales.com
Logo